Code Geass / Lycée Ashford

Forum RPG Code Geass
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Dim 18 Oct - 15:26

{Votre personnage}


Identité





  • Nom : Vi Britannia
  • Prénom : Pan
  • Age : 15 ans
  • Pays natal : Japon
  • Camp désiré : Empire Britannien
  • Métier / Études : //
  • Grade/rang souhaité : Pilote d'élite




Descriptions





  • Physique :

Pan n'est pas très grande. Elle n'a pas un physique de super héros bien musclé. Elle mesure un mètre soixante tout au plus, et n'est pas très lourde. Elle est svelte, fine. Ses longs cheveux noirs, lisses et assez bien coiffés et ses yeux de la même couleur ne font pas d'elle un emblème de mode. Elle n'est pas une beauté fatale. Elle n'a pas non plus un maintient exemplaire, avachie la plupart du temps, comme si tout le malheur du monde reposait sur ses épaules. Dans ses yeux, on peut voir une profonde tristesse, si l'on regarde bien. Mais pour ceux qui ne s'y interressent pas, on ne voit rien. Pas d'émotion. Elle ne sourit pas, elle n'a pas l'air heureuse. En revanche, elle peut très bien exprimer la colère, la tristesse, le dégout. Elle s'habille généralement en noir. Mini-jupe, tee-shirt, chaussures, parfois une veste ou un long manteau, en imitation cuir, tout ceci de couleur noire. Elle est souvent accompagnée de son arme, un katana au fourreau noir, et elle a une tendance à cacher deux petits poignards dans son dos. Elle possède un pendentif en forme de croix qu'elle porte toujours sur elle. Lorsqu'elle pilote, elle met des gants, car le mode de pilotage de son Knightmare est assez particulier et il est moins douloureux de porter des gants. Ses doigts sont fins, longs, assez pratiques pour aller dans de petits endroits. Elle n'est pas extravagente, elle se fond dans le moule, ni trop belle, ni trop moche, juste simple et un peu comme tout le monde. Mais on ne dit pas de ne pas se fier aux apparences ?

  • Description mentale :

L'esprit de Pan est une énigme pour beaucoup. Certains ont vainement essayé de déchiffrer ce qu'elle pensait, mais la plupart des gens abandonnent au moment où elle les regarde. Les clés, seule elle les détient, et elle ne les donnera qu'a son frère. En résumé, c'est très simple, mais il est plus amusant d'approfondir.
Commençons par le côté méchant. Elle peut être très, mais alors très sadique. Elle peut prendre un grand plaisir à voir quelqu'un souffir, quand elle n'aime pas la personne en l'occurence. Elle ne supporte pas les traitres et il ne vaut mieux pas tomber face à elle après l'avoir trahit, sauf si on sait très bien se battre. Elle est violente, n'hésite pas à frapper n'importe qui, il lui suffit d'une raison, même ridicule. Elle ne fait pas forcément confiance à tout le monde, et elle est assez solitaire. Elle tue, non pas qu'elle aime ça, mais parce que c'est souvent nécessaire, même si elle s'interdit de tuer des enfants plus petits qu'elle. La mort ne lui fait pas peur, et comme elle le dit souvent : "il faut être pret à mourir pour avoir le droit de tuer." Elle ne semble pas ressentir la compassion, elle semble savoir détester, mais elle a peut être oublié comment aimer.
De son côté "gentil", elle tire plusieurs facettes. Il y a deux personnes qu'elle aime : Lelouch et Nanaly. Et pourtant, elle ne les a jamais vus, entendus, pas même à la télévision. Elle sait, elle sait juste. Ils sont frère et soeurs, juste ainsi. Après avoir "retrouvé" Lelouch, elle commence à se libérer de sa solitude, peu à peu, même si le chemin vers la "lumière" est encore long. Elle a la faculté de comprendre la situation de n'importe qui, de comprendre ses actions, pour tenter de les expliquer. Ceci est dû au fait qu'elle n'éprouve pas certains sentiments, comme l'amour, la joie (la vraie, pas celle de regarder quelqu'un souffrir), et beaucoup d'autres. Alors elle peut ignorer tout ce qu'elle ressent, et devenir une autre personne, mentalement, elle comprend les autres.
Vie







  • Passé :




Noir, tout est noir. Ce fut la première chose que je vis. Une lumière m'aveugla. Je poussai un cri. J'étais née.
Ca aurait dû être une chose merveilleuse pour mes parents. Ce ne fut qu'un déchirement. Mon vrai père était un japonais, ma mère, Marianne, la femme de l'Empereur de Britannia. Ma mère m'aimait, mais elle ne pouvait me garder, même si Britannia n'était pas encore totalement en guerre avec le Japon, elle savait que cela ne tarderais pas, elle savait que si je restais, tous finiraient par savoir, alors, je devais disparaitre, si je voulais vivre. Elle me confia a mon père, secrètement, mais elle lui dit que jamais je ne devais savoir, et qu'elle ne pouvait pas être ma mère. Je n'avais pas de nom. Mon père s'occupa de moi, du mieux qu'il put.
J'avais un an lorsqu'il rencontra celle qui devint ma mère d'adoption. Tout deux se marièrrent. Ils n'eurent qu'un enfant. J'avais deux ans lorsqu'il naquit, ils le nommèrent Keo. Je commençais à comprendre le monde autour de moi. Je commençais à parler couremment japonais, grâce aux comptines que ma nouvelle mère me chantait. Je lui demandais régulièrement :
"Pourquoi dit-on que la guerre approche ? C'est quoi la guerre ?"
Elle ne voulait pas répondre. Petit à petit, je compris ce qu'était cette chose. Mon père me disait que la guerre était une chose triste, et que personne ne devait être triste. Alors, je lui répondait, à chaque fois, la même et étrange question :
"Est-ce mal d'être triste ?"
Il ne pouvait pas me répondre, peut être qu'il ne voulait pas me le dire.
[[ Là, tu met "ta main" de Gregoire en chanson]]
L'année suivante, il dût partir au combat. Avant son départ, il me donna son arme fétiche, un splendide katana, soigneusement rangé dans son fourreau noir. Il me dit :
"J'espère que tu n'auras jamais à t'en servir. Je souhaite que tu sois heureuse, je reviendrais te prendre dans mes bras."
Je lui sourris, en lui disant, innocemment :
"Je ne serais pas triste, il ne faut pas être triste. Je t'attendrais, car tu as dis que tu reviendrais."
Il sourrit. C'était un sourire un peu forcé, mais je ne le voyais pas vraiment. Je voulais croire qu'il sourriait pour de vrai. Il donna un collier à mon petit frère. Il avait un an de moins que moi. Il lui dit que le collier était un collier protecteur, qu'il l'éloignerais du danger. Du haut de mes trois ans, je croyais en la magie. Je croyais aux miracles, j'avais confiance à mon père, il ne m'avait jamais menti, je voulais croire qu'il ne me mentirait jamais. Ma mère me prit l'arme, et elle la rangea sur une étagère, au-dessus de mon lit.
Notre maison n'était pas très grande, mais nous étions heureux, tous ensemble.

La guerre fut vite finie. Mon père avait disparu. Nous n'avions pas de nouvelles, plusieurs mois étaient passés depuis sa dernière lettre, mais j'avais foi en lui. J'avais quatre ans, et je comprenais parfaitement le monde autour de moi. Un jour, ma mère me dit d'aller chercher des pommes chez la maîtresse, car nous n'avions plus rien à manger.
Alors que j'entrais chez la gentille dame, elle était toujours bienveillante, et elle nous donnais toujours quelque chose, j'apperçut un groupe de soldats entrer chez moi. Je fis demi-tour. La dame m'attrapa le bras. Elle me dit que c'était inutile, et qu'il fallait fuir. Je me libérai sans problème, elle était assez agée. Je pris la suite des soldats qui étaient entrés. Je franchis le seuil en courant, puis je me stoppai net dans ma course. J'allais avoir cinq ans dans la semaine, et j'étais en colère. Pourquoi mon père n'était pas revenu ? Pourquoi ces soldats étaient entrés chez moi ? Pourquoi est-ce qu'ils détruisaient tout sur leur passage ? Je ne savais pas, je ne voulais pas savoir, je voulais juste revoir mon père, et je voulais juste que tous me laissent grandir en paix, dans l'insouciance, comme tout les petits de mon âge ! Les soldats qui ne s'attendaient pas vraiment à mon arrivée stopèrent leur carnage, et ils regardèrent dans ma direction. Je fis un pas en avant, avant de filer à toute vitesse dans la pièce qui se trouvait à ma droite : ma chambre. Je pénétrai à l'intérieur. Ils n'étaient pas encore venu détruire la pièce. Je ne fis qu'un bond pour grimper sur mon lit. Je ne mis pas longtemps avant de faire tomber la planche qui se trouvait au-dessus. Je saisis ce que je voulais prendre : l'arme de mon père. J'étais en train de l'oter de son fourreau lorsqu'ils pénétrèrent dans la chambre. Ils étaient deux. Le premier sourrit en me voyant. Le deuxième pouffa. L'arme était beaucoup trop grande pour moi. Je n'en avait rien à faire, je voulais défendre ma famille. Je saisis maladroitement la garde de l'arme et je me mis debout sur mon lit. J'arrivais à peine à l'épaule du premier, et l'autre était plus grand. Qu'à cela ne tienne, je me dis que je n'avais qu'à sauter. Je levai ce que je tenais, au-dessus de moi, avant d'abbatre la lame sur le premier. Le coup que je donnai me sembla très rapide. Je ne le contrôlais pas du tout, et je sentis que j'avais raté mon ennemi, celui-ci étant en train de rire. Je me sentis ridicule. J'entendis un cri dans la pièce d'à côté.
**Maman... Keo...**
Je sentis la colère me monter. Laissant tomber l'arme, je fis un bond vers le soldat, avant de lui passer entre les jambes. Il fut si surpris qu'il ne réagit pas. Le deuxième ne me vit même pas passer : il était trop occupé à rire. Je me dirigeais vers la cuisine, en face de ma chambre. Je ne savais pas vraiment où le reste de ma famille se trouvait, mais j'avais besoin de quelque chose pour me défendre. La cuisine était sans dessus-dessous. Je vis un couteau par terre. Je n'avais pas besoin d'autre chose. Je le ramassai. Intrigués, les deux soldats me regardaient depuis ma chambre. Je les regardai dans les yeux, mes cheveux étaient en broussaille, noirs comme le charbon, mes yeux étaient noirs également, luisant. Pour la première fois, il n'exprimaient aucune émotion. Je ressentais pourtant la colère, la rage, et même l'envie de tuer. Je partis soudainement en courant vers le salon : je pensais que ma mère et Keo s'y trouvaient. Les cris et les bruits s'étaient tus. Le salon donnait sur l'extérieur, il y avait une porte, au fond du salon, qui donnait sur une rue derrière la maison. J'entrais en serrant mon couteau, si fort que j'en eus mal. Lorsque je vis ce qu'il s'y était passé, je ne sus pas trop si c'était la haine, la rage, l'envie de tuer ou l'envie de mourir qui s'était emparé de moi. Au sol, le corps de mon petit frère était sanglant. Il ne bougeait plus, il ne respirait plus, son coeur ne battait plus. Ma mère quand à elle, semblait avoir souffert, mais au final, elle avait eu le même sort que mon frère. Un soldat se tenait encore debout dans la pièce, les autres étaient sans doute sortis. Je ne dis rien, j'ouvrais la bouche, mais aucun son ne sortais. Je serrais mon couteau de toutes mes forces. Je le levai, et dans le même mouvement, je l'abattis sur le soldat qui me regardait comme si je sortais d'un autre monde. L'arme se planta dans sa jambe, il poussa un cri. Alertés, les deux soldats qui faisaient le ménage dans ma chambre accoururent. Ils me regardèrent comme s'il ne s'attendaient pas à ce que j'avais fait. Je retirai alors l'arme du corps du soldat, avant de le replanter, dans l'estomac. Aucun ne réagit. Ils étaient tous stupéfaits. Le soldat blessé ne tarda pas à s'évanouir, il allait mourir. Je me retournai, tenant toujours mon couteau dans la main droite. Un son, une phrase sortit alors de ma bouche :
"Papa a dit que je ne devais jamais être triste. Pourquoi ?"
Même moi je ne sus pas si je demandais pourquoi il avait dit ça, ou pourquoi j'étais triste. Je sentis une larme couler sur ma joue. Le premier soldat m'ignora et fondit sur celui que j'avais laissé pour mort par terre. Il vérifia s'il respirait, puis tenta une recherche de son poul.
"Il est mort !"
L'autre sortit son arme, c'était un pistolet. Il me visa.
"Pose ton arme gamine !"
Je n'avais nullement l'intention de l'écouter et d'obéir à ses ordres. Je me retournai, avant de prendre mes jambes à mon cou et de fuir par la porte ouverte. Il tira deux balles qui ne me touchèrent pas. Je connaissais le quartier comme ma poche, ainsi que tout les recoins où aucun adulte ne pouvait aller. Je filais vers l'entrepot vide qui se trouvait non loin de là. Arrivée là, j'entendis que le soldat me poursuivait. Je pénétrai à l'intérieur, puis je pris la direction que je connaissais très bien : sur ma droite, il y avait un conduit d'aération, et les adultes ne pouvaient pas s'y déplacer aussi bien que moi. Je m'y retrouvai rapidement, alors que l'autre n'était même pas arrivé dans l'entrepot. Je pris la fuite par le conduit d'aération et il ne parvint pas à me rattraper.

Quelques jours après, je revins chez moi. Rien n'était nettoyé. Je ne voulais pas aller dans le salon. Par contre je voulais aller voir dans ma chambre. J'y récupérai l'arme que mon père m'avait donné avant de partir.

Le reste de mon existence se passa très rapidement : je pris part à plusieurs mouvements terroristes, quels qu'ils soient. J'appris vite comment utiliser tout ce qui m'entourait. Ils m'enseignèrent les rudiments de l'informatique. J'appris à me battre, j'appris à tuer discrètement et rapidement.
Un jour, nous avions décidé d'attaquer un centre de recherche de Britannia. Après quelques attaques simultanées, mon groupe arriva dans une salle où était un prototype, de petite taille, marqué d'une incription sur le côté "Brownie 1.2". N'écoutant pas les recommandations de celui qui nous dirigeais, je pris la direction de la machine. Je grimpai dessus, et j'ouvris la trappe. Tous me regardaient, inquiets de savoir si l'engin allait bouger. La trappe se ferma derrière moi. Je n'étais pas inquiète. L'intérieur était étrange. Il n'y avait pas de poste de commande. Juste un grand espace blanc, lumineux. Je me plaçai au centre. Je vis une autre trappe au plafond. Je l'ouvris et y découvrit une espèce de paire de lunettes, à la visière jaune. Je la mis. Une branche se dressa vers le plafond. L'écran des lunettes devint vert, puis il prit la couleur de l'extérieur. Je voyais tout ce qu'il se passait autour de la machine. Je fis un mouvement du bras, et mes camarades réagirent. Ils reculèrent. Sur la visière, plusieurs indications aparraissaient : énergie, radio (activée ou désactivée, suivi de la fréquence), il y avait également une indication : "Lateral sword /off" ; et aussi s'il y avait une présence extérieure, indiquée par plusieurs ronds sur l'écran.
Je compris vite que chacun de mes mouvements étaient refaits par la machine, en temps réel.
Après quelques assaults de mes camarades, nous finîmes tous par sortir et par nous enfuir, avec la machine, avant que tout le centre n'explose.

Quelques années passèrent.
Un jour, Zero fit son apparition, sa première. A ce jour, j'avais tué plus d'une vingtaine de soldats britanniens. Je décidais d'entrer dans l'Ordre des Chevaliers Noirs, dès sa création.
Je faisais confiance à Zero, mais un jour, il partit. Ce n'était pas n'importe quel jour, nous allions gagner ! Pourquoi nous a-t'il abandonné ?
Pourtant, je croyais encore en lui. Il devait y avoir une raison, sinon pourquoi ?
Depuis toute petite, le seul mot que je prononçais tout le temps était "pourquoi". Je voulais toujours trouver une raison, il y avait toujours une raison, car rien n'agit par hasard.

Un an. Un an passa avant que nous eûmes des nouvelles de Zero. Une longue année où rien ne se passa. Mais Zero revint. Il revint, une bonne fois pour toute. Et pourtant, en une année, beaucoup de choses s'étaient passés. En une année, j'avais obtenu une chose que seuls certains avaient. En une année, j'avais eu un pouvoir, et j'avais du apprendre à le maitriser. Et j'avais aussi appris quelque chose, quelque chose qui m'avait redonné l'envie de me battre, quelque chose qui m'avait donné un but à atteindre.
[[Voir test Rp Geass]]

Après la réapparition de Zero, il eut sa disparition, la dernière. Un homme apparut. Lelouch Vi Britannia, notre nouvel empereur. Mais juste savoir qui il était, ça, je n'en avais pas besoin. Mais là, après ce que j'avais vécu, je ne savais plus trop. Devais-je lui dire ce que je savais ? Devais-je... agir ?

  • Présent :


A présent, je sais. Je sais que je dois le protéger. Je sais qu'il est mon frère, je sais qu'il est le grand frère de Nanaly, je sais qu'elle est ma soeur, je sais aussi... que sûrement je ne pourrais jamais lui dire ce que je sais.
Je ne quitte plus mon arme, mon katana. Il est tout ce qu'il me reste de ma vie d'avant. Ah ! Si mon père me voyais ainsi ! Je combat pour Britannia... mais c'est faux. Je ne combat pas pour Britannia, je combat pour mon frère. Je combat pour Lelouch. Je me bat pour ne pas mourir.
Je pensais qu'il fallait être pret à mourir pour pouvoir tuer. Je n'ai aucune envie de mourir, et pourtant... j'ai tué beaucoup de monde...



LA SUITE DE LA PRESENTATION SUR LE POST SUIVANT

_________________



Dernière édition par Pan vi Britannia le Sam 24 Oct - 19:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Dim 18 Oct - 15:28

[désolé du double post]

• [i]Petit plus




  • Geass et ses capacités (10 lignes complètes) :

Le Geass est-il vraiment le pouvoir du diable ? Est-ce vraiment un pacte avec quelque chose d'inhumain ? Pan ne peut pas le savoir, elle n'a jamais vraiment vu celui ou celle qui lui a donné ce pouvoir. Ce pouvoir, un pouvoir presque ilimité.
Le Geass de Pan consiste à savoir. Elle ne lui donne pas de nom, elle ne sais pas le maitriser parfaitement, car parfois son esprit refuse d'entendre ce que lui dit son pouvoir.
Il se manifeste par un murmure qui se glisse dans son esprit, et qui lui dit ce qu'elle doit savoir, mais pas toujours. Parfois, c'est une information parfaitement inutile, et c'est très irrégulier. Le plus génant est qu'il fait devenir son oeil rouge pendant l'utilisation, et qu'elle ne peut pas agir pendant la reception d'information, elle reste figée. Elle doit regarder fixement ce sur quoi elle recherche des informations, et ce n'est pas toujours simple. Un autre de ses points faibles et qu'au bout des utilisations, comme tout les Geass, il devient incontrôlable et il agit sur tout, absolument tout. Vu qu'elle ne l'a pas encore utilisé souvent, ce point faible ne se manifeste que de temps en temps, et elle doit lutter contre lui jusqu'à ce qu'il n'agisse plus. Même s'il lui a sauvé la vie, ce pouvoir n'est pas une bénédiction pour elle. Que faire lorsque son propre pouvoir n'est pas souhaité ? Geass.

  • Test rp (Seulement pour les personnages de la série et détenteurs du Geass) :

[à venir, grave la flemme se soir]



{Vous}




  • Prénom/pseudo : Lorane / Pan / Louloutte (pour les intimes)
  • Age : 14 ans dans un mois à peu près (le 22/11)
  • Vos goûts : Euh... pouet ?
  • Animés/mangas préférés : A peu près tout, sauf Naruto, la plupart des shojos et des mangas sportifs.
  • Personnages de Code Geass préférés : A peu près tous (décidément...) sauf Nanaly, Euphemia et les personnages un peu dans le genre.
  • Comment avez-vous connu le forum ? Google
  • Petit commentaire ? Nippon Banzai ! (et je trouve ça très idiot les ":" après les "?"

_________________



Dernière édition par Pan vi Britannia le Sam 24 Oct - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Dim 18 Oct - 16:12

Tu n'as pas suivi le schéma Pan-chan....

Il faudrait tout modifier x)

Sinon, il y a un petit souci dans l'histoire: dans l'OdCN, il n'y a que quelques personnes (en fait, il y a seulement Ôgi, Tamaki, Karen et Villetta, si je me rappelle bien) qui ont su que Zero était en fait Lelouch. Ils n'ont pas divulgué l'information. Tu ne peux donc pas savoir qu'il a été Zero.

Sinon, l'histoire est toujours okey =)

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 13:10

Pas de sushis, je me remet au boulot (en même temps... j'avais pas vraiment le temps quand je l'ai fait).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 13:15

Oki, bonne chance Pan-chan ♥️

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 14:53

Je vais modifier un peu l'histoire. Et un peu tout en fait, possible ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 14:57

C'est à dire? x)
Si ça n'inclut pas les autres personnages, je suis d'accord.

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:03

Non non, pas d'autres personnages, juste... un peu le caractère, et je vais affiner cette histoire bizarre, tu verras, ce sera plus compréhensible.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:03

Je te fais confiance =)

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:08

Pour l'instant ça te va ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:25

Pour le moment, ça me convient tout à fait =)

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan vi Britannia
Britannia
Britannia
avatar

Féminin Nombre de messages : 698
Age : 22
Localisation : In the shadow... do you hear this howling ?
Date d'inscription : 26/06/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: //
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:46

Il y a un truc qui déforme la page, ça me stresse. J'ai l'impression que ça fausse complètement le nombre de lignes.
Pourquoi le profil prend tant de place sur la gauche ?

(si je t'embète avec toutes mes questions, dis-le)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 25
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   Sam 24 Oct - 15:55

Euh.. Je ne sais pas te dire x)

Chez moi, ça a l'air okey O.o

(je préfèrerais que tu me dises ça par MP en fait, pour ne pas flooder... mais je suis toujours disponible pour t'aider ♥️♥️)

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour pour vous jouer un mauvais tour ?! [en cours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» Dimitri - Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour.
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Je suis de retour ! Pour vous jouer un mauvais tour ! //BUISSON//
» Je suis de retour. (Pour vous jouer un mauvais tour!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass / Lycée Ashford :: En cours-
Sauter vers: