Code Geass / Lycée Ashford

Forum RPG Code Geass
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shirley Fenette
♥ Amoureuse de Lelouch | Membre du club de natation & conseil des élèves ♥
♥ Amoureuse de Lelouch | Membre du club de natation & conseil des élèves ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 422
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Lycéenne
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]   Jeu 22 Oct - 20:51


Votre personnage:



Nom : Fenette.
Prénom : Shirley.
Age : 18 ans.
Pays natal : Britannia.

Description physique : De taille normale pour son âge, notre jeune Shirley n’est ni trop grande, ni même trop petite. Avec le poids qui correspond parfaitement à cette taille et à la vue de ses longues, grandes et fines jambes, on lui devine une silhouette svelte et élancée. Cela n’est d’ailleurs pas dû au hasard puisque celle-ci s’entraîne durement à la natation notamment et est très sportive. Elle a donc une vraie silhouette de sportive, voire parfois une taille de mannequin. De plus de ce corps idéal, la jeune fille a été gâtée au niveau de la poitrine, bien que ce ne soit plus imposant qu’une autre jeune fille du lycée. On peut donc dire qu’elle ne manque pas de ce genre d’atouts.

Passons maintenant plus aux détails plutôt qu’au général. Son visage, pâle comme le reste de son corps par ailleurs, est sculpté uniquement par de traits fins ; son nez discret et fin, ses lèvres fines et quelques fois légèrement maquillées. Ses yeux, quant à eux, sont verts et plutôt grands. Ceux-ci expriment que bien trop ses émotions, ce qui la trahit souvent quand elle tente de cacher ceux-ci. Au dessus de ceux-ci se trouvent de fins et bruns sourcils.
Elle possède une chevelure rousse, longue et lisse retombant par quelques mèches en franche au dessus, voire au niveau de ses yeux, son front étant du coup effacé. Quelques mèches retombent quant à elles sur ses épaules et dans son dos, forcément. Elle attache la plupart du temps une partie de ses cheveux en couette avec un ruban bleu. Rares sont les moments où elle ne les attache pas, ou du moins pas ainsi. Bien qu’évidemment elle les coiffe encore différemment lors de cérémonies ou de festivités.

Niveau vestimentaire et autres accessoires, la jeune Fenette est à la fois complexe et simple. Evidemment, comme tout un chacun lycéen, dans l’enceinte du lycée, elle porte son uniforme chemisier blanc, une veste jaune avec deux lignes marron verticales et quelques boutons de la même couleur. Sur cette même veste se trouve également une ceinture, jaune également, et en dessous elle porte autour de son col une cravate avec l’emblème du lycée Ashford. Et comme toutes les filles, elle porte également une jupe faisant partie de cet uniforme, jupe noire et courte. Pour ce qui est de son maillot, celui-ci est bleu marine avec deux lignes verticales blanches et à nouveau l’emblème du lycée. Etant membre du conseil des élèves et plutôt du genre à aimer les déguisements, Shirley ne refuse jamais les nouvelles idées de leur présidente en ce qui concerne un quelconque nouvel habit ; s’étant elle-même déjà déguisée en néko. En dehors du lycée, elle porte le plus souvent des jupes ou robes en tout genre et de couleurs vives, étant plutôt couleurs joyeuses que sombres et tristes. Quant aux bijoux, elle aime en porter, mais n’exagère pas pour autant. En gros, c’est une jeune fille bien faite, plutôt sportive et surtout joyeuse, souriante et s’habillant telle une fille de son âge. Que demander de plus ? Comment ne pas craquer sous charme ? C’est très dur…

Description mentale : Comment décrire une telle jeune fille ? Un mot « complexe », car malgré les apparences, Shirley n’est pas totalement la jeune fille qu’elle veut faire croire. Mais la première chose qu’on peut voir chez elle, c’est sans doute son sourire presque omniprésent. On peut évidemment comprendre que la jeune fille voit toujours la vie du bon côté, une certaine innocence sans doute, malgré ce qu’il peut se passer par delà l’académie. Optimiste et quelques fois rêveuse, elle n’est jamais, ou rarement, pessimiste, sauf peut-être à propos d’un sujet qui la met hors d’elle et surtout timide. Elle ne supporte d’ailleurs pas qu’on lui rappelle ce sujet, même si, à part le garçon concerné, tout le monde le remarque, tout le monde remarque que notre jeune nageuse aime secrètement le jeune Lelouch, garçon intouchable cependant. C’est peut-être d’ailleurs la seule personne avec qui Shirley se montre encore plus différente, du moins quand elle se trouve seule avec celui-ci.

D’un naturel optimiste, comme déjà dit, elle redonne souvent le sourire aux gens, de par son côté naturel et surtout son sourire chaleureux, joyeux, omniprésent. Elle n’abandonne d’ailleurs jamais un ami ou même une connaissance, vraiment jamais. En effet, elle tend toujours une main chaleureuse, peu importe la personne qui se trouve en mauvaise posture. C’est sans doute ce qui fait qu’on peut déclarer ouvertement que miss Fenette est une amie de confiance, jamais elle ne trahira qui que ce soit. Et ce côté naturel, bonne humeur et surtout cette confiance qu’on a facilement en elle, elle ne traîne jamais pour se faire de nouveaux amis et l’est d’ailleurs avec tout le monde, même avec Suzaku qui est pourtant Eleven. On pourrait presque dire qu’elle se ferait amie de tous si elle le pouvait. Elle ne juge jamais sur les apparences et laisse ça pour ces puristes. C’est sans doute pour cela qu’elle s’entend parfaitement bien avec la déjantée de présidente qui lui ressemble à ce niveau-là. Mais n’allez pas non plus croire qu’elle est comme cette… folle !

Parmi ses deux clubs, elle n’a jamais eu aucune difficulté à s’intégrer, sauf peut-être et encore toujours par rapport à une personne, Lelouch. Elle est un peu la jeune fille innocente et parfois râleuse du groupe. Non pas qu’elle râle pour des bêtises, mais juste quand on lui parle d’un rapprochement avec Lelouch ou quand la présidente propose un jeu où le jeune homme est la cible et toutes les filles les chasseuses. Un peu jalouse ? C’est vrai… Notre jeune rouquine ne supporte pas qu’on s’approprie Lelouch, mais elle se sait incapable d’avouer ses sentiments au mystérieux jeune homme. C’est carrément impossible pour elle. C’est donc un petit secret qu’elle garde en elle, secret qui est souvent utilisé comme prétexte dans la bouche de la présidente qui lui en fait baver à propos d’elle et lui. A part ce jeune homme, elle n’est pas vraiment gênée avec qui que ce soit dans le club d’étudiants et de natation, elle est même très ouverte, très extravertie, toujours prête à s’amuser, à se déguiser et déguiser les autres et toujours prête à écouter qui en a besoin. Elle est d’ailleurs très proche de Rivalz, la présidente évidemment, et Suzaku depuis peu, quand il n’est pas occupé à l’armée.

Ce qu’elle ne montre rarement sont ses côtés un peu cachés. Cachés ou bien différents, en fait. Cachés… Oui, il y a certaine chose qu’elle ne montre pas facilement face aux autres, par exemple, certains détails qu’elle cache grâce à un sourire. Les larmes… Rares sont les moments où la jeune fille craque et pleure, pourtant, comme tout le monde, ça lui arrive de pleurer. Mais on ne la voit quasi pas ainsi, sauf quand tout semble être monté contre elle, comme lors des funérailles de son père. C’est lors ce genre de moments qu’elle craque, qu’elle ne semble plus avoir goût à rien et qu’elle semble s’effondrer de haut. Mais mis à part ces rares moments, même si elle ne semble pas souvent triste, elle le cache derrière un sourire sans doute. Différents… Oui, mais sans doute avec une personne en particulier, avec un jeune homme qui lui fait bien plus d’effets que toute la planète réunie, un garçon qu’on nomme Lelouch. Elle le surnomme Lulu, et même si ainsi elle semble être tout à fait à l’aise avec le jeune homme, ce n’est pas le cas, pas du tout, même. Tout le contraire, on pourrait dire. Vous souhaitez sans doute plus de détails ?

C’est simple et complexe à la fois. La jeune fille ne semble jamais savoir trouver ses mots quand il s’agit de parler à ce beau et mystérieux garçon. Face à lui, elle semble prise d’une grande timidité et c’est comme si tous les mots qu’elle connait s’étaient perdus quelque part dans sa tête. Et quand elle retrouve ses moyens, il y a toujours quelqu’un ou quelque chose, comme par exemple Milly, pour s’incruster et y mettre son grain de sel… Souvent inutile selon la rouquine, mais qui pousse souvent les deux jeunes gens, Lelouch et Shirley, à se rapprocher. Mais quand bien même elle parvient à dire quelque chose de sensé au jeune homme, ce n’est jamais en rapport à ses sentiments, jamais de demande de rendez-vous ou autres détails de ce genre. Elle n’y arrive jamais et préfère se morfondre sur cela, seule, plutôt que d’oser une telle chose et sans doute se rendre ridicule. Quand il s’agit de parler de lui alors qu’il n’est pas dans les parages, elle semble s’énerver, et quand il est là, elle ne répond pas ou rougit dans son coin. Elle laisse paraître un sentiment d’indifférence, et pourtant, tous savent à quel point elle l’admire, tient à lui, l’aime… Et malgré tout ce que fait la présidente, Shirley parviendra toujours à mentir à propos de ses sentiments face à elle et au jeune homme, et aux autres d’ailleurs, en disant qu’il n’y a pas qu’elle qui l’aime à ce point… Elle se fait passer pour une jeune fille qu’elle n’est pas lorsqu’elle se trouve avec ce jeune homme.

Ce qu’on peut donc retenir de la miss, c’est qu’elle est avant toute chose, dynamique, souriante et toujours ouverte aux autres. Elle est une amie presque exemplaire, toujours là pour aider et surtout en qui on peut avoir confiance. Elle n’abandonne jamais personne, surtout pas ses amis, et se lie très vite d’amitié avec les personnes qui l’entourent. Elle ne pleure quasi jamais et semble éprouver une certaine difficulté quand il s’agit d’avouer ses sentiments envers le jeune Lelouch. Elle est également rêvasseuse, encore un peu enfantine, et surtout innocente, malgré ce qu’il peut se passer autour d’elle et de l’Académie. Elle aime s’amuser, faire la fête et surtout être toujours avec ceux de ses clubs. Et enfin, elle est sportive.

Histoire : Une histoire qui commença comme toutes les histoires... Dans une famille prospère, un soir, un enfant vit le jour, un enfant qu'on nomma Shirley, Fenette du nom de son père. Cette Shirley naquit dans une famille de l'Empire Britannien. Quoi de plus banal ? C'était une famille humble, ni trop riche, ni pauvre, juste le bon milieu. La jeune fille était l'unique cadeau qu'eut cette famille, elle était donc choyée et adorée par ses deux parents. Elle aurait aimé, comme tout enfant unique et de son âge, avoir un petit frère ou une petite soeur, voire même un grand frère ou une grande soeur. Elle aurait donc voulu avoir un enfant d'à peu près son âge pour jouer avec elle, mais elle ne pouvait tout avoir. Mais elle n'en était pas pour autant malheureuse, loin de là ! Déjà à cet âge, notre jeune Fenette était forte et surtout souriante, elle ne s'en faisait pas pour si peu. Elle n'était pas du genre timide, loin de là et allait très vite vers les autres enfants de son âge. Et non seulement elle allait vers les autres, mais en plus, elle se faisait rapidement de nouveaux amis. Quoi de plus facile pour une jeune enfant on ne peut plus souriante et amusante, un vrai petit ange. Du moins, de ce point de vue-là, personne n'est parfait, c'est connu. Son enfance fut donc des plus calmes et des plus sereines possibles. Une vie simple, humble mais pas bien aisée pour autant. Heureusement, le travail de son père leur permettait d'avoir bien assez d'argent pour quelques caprices par-ci et par-là. Son père travaillait d'ailleurs dur pour gagner cet argent et dans une grande agence. Il n'y avait donc aucun souci financier particulier. Sa mère, quant à elle, restait chez elle avec leur enfant. Et ainsi avança donc le temps et notre jeune rouquine grandissait dans un univers sain et serein.

Vint alors sa dixième année. C'est à ce moment qu'elle fit ses premières et importantes rencontres. Tout d'abord, ce fut celle de celle qu'elle appelera plus tard "Présidente", Milly Ashford. Elle était de ces familles assez bien placées dans la hierarchie, ces familles nobles. Son père était un grand homme et sa mère était l'une de ces jolies femmes et elle aussi était tout autant jolie mais moins grâcieuse que ne l'aurait pensé la petite Shirley. En effet, elle s'était fait comme idée que les enfants des nobles étaient comme leurs parents, bien élevés et toujours sages. Mais au fond, quand elles se retrouvaient à deux, dans leur coin, Milly ressemblait à une petite fille tout ce qu'il y a de plus normale. Cette fille amusait énormément notre jeune Fenette qui souriait encore davantage. Et plus elles se voyaient, lorsque leurs parents discutaient ensemble, plus l'on pouvait ressentir ce lien se tisser entre ces deux petites filles. Elles devenaient de vraies complices. C'était donc sa première grande rencontre. Une amitié qu'elle n'oublia pas de si tôt. Et pourtant, rien ne présageait une telle amitié. Après tout, bien que leurs parents s'entendaient étrangement bien, les deux familles n'étaient pas au même niveau social. Mais la famille Ashford n'était pas méprisante envers celle des Fenette malgré cette petite différence. Sans doute que cette famille n'avait pas pris la grosse tête de par leur statut. Et cette grande relation entre les deux petites filles faisait le bonheur de la famille Fenette et sans doute également celle des Ashford. Que demander de plus ? Les jeunes filles se voyaient le plus possible et déjà à cette époque, Milly était un peu comme le modèle de la jeune Shirley qui, bien qu'étant ouverte aux autres, n'était pas aussi extravertie que cette fille. Elle n'était pas aussi folle, pour ainsi dire. Elle était plutôt discrète, souriante et joyeuse, mais discrète. De plus, elle n'était pas aussi osée que son amie, loin de là. Pas très timide, mais pas trop extravertie. Mais elle souhaitait également avoir autant d'assurance que son amie, mais ce n'était guère chose facile. Mais comme toute petite fille, Shirley s'était fixée un but, devenir comme Milly, ou presque.

Les années passèrent encore et là, ce fut l'entrée au collège. Encore et toujours des rencontres. De nouveaux amis, de nouvelles amies, mais surtout, la rencontre avec un garçon qui restera à jamais dans sa tête, Lelouch Lamperouge. Un garçon plutôt gentil et doux aux premiers abords, mais ce n'était que le début. Pour Shirley, ce fut directement le coup de foudre. Du moins... Ce fut vite le coup de foudre. Car avant toute chose, elle pensait voir en ce garçon, ce genre de garçons populaires et se prenant de haut. Ce fut donc d'abord les critiques mais ce ne fut pas bien long. En effet, très vite la jeune fille devint plus réservée, plus timide et plus discrète avec celui-ci. Se cachant derrière des manières dures et directes avec lui, les vrais sentiments de la jeune rouquine ne voulait se montrer, ne voulait se dévoiler. Pourquoi ? Shirley aimait pour la première fois, elle n'avait donc aucune force et aucun moyen face à ce sentiment qui lui semblait étranger. De plus, il ne la voyait pas, elle le remarquait, alors elle n'agirait pas comme une fille amoureuse mais plutôt comme une amie. Mais malheureusement, ce n'est pas comme si c'était resté secret pour tout le monde. Milly remarqua très vite les sentiments de la jeune rouquine pour ce nouveau et ce n'était pas du tout bon pour celle-ci. Pourquoi ? Milly et son caractère ne l'aiderait en rien à rester discrète et rester dans son coin. Les remarques fusaient déjà très vite, ainsi que les regards assassins ou amusés de la jeune Présidente. Mais malgré tout Shirley ne déclarait du tout, gardait son opinion et surtout ses sentiments au plus profond d'elle. Mais cela ne l'empêchait pas de regarder, de temps en temps, et en cachette le jeune homme en question. Il était si beau, si charmeur, elle était vraiment tombée sous son charme. Elle avait peut-être l'air stupide sur le coup, mais elle aimait ce nouveau jeune homme qu'ennuyait déjà notre chère Présidente. Vraiment, ses années au collège commençaient bien...

Vint ensuite le lycée, moment où l'on est en plein dans l'adolescence. Moment où l'on devient un peu plus conscient de ce qu'on fait et de ce qu'on va faire. Shirley fut inscrite, ce qui n'était guère étonnant, dans le lycée Ashford, lycée dont le directeur était le père de Milly. Elle y retrouva donc évidemment sa grande amie, des amis qu'elle s'était faits au collège ainsi que le garçon de ses rêves, Lelouch Lamperouge. Et même si elle comptait agir comme lors du collège, ce ne put être possible. Des clubs se créaient une fois au lycée, évidemment, la jeune Fenette n'hésita pas une seconde à s'incrire au club de natation, la natation étant son sport favorit. Mais ce ne fut pas le seul club où s'inscrit la jeune fille, car Milly était à la tête d'un autre club, le club de l'association des élèves et elle n'attendit pas une seconde à demander, ou forcer, la jeune rouquine à s'y inscrire. Mais elles n'étaient pas que deux, d'autres élèves s'y ajoutèrent mais surtout, Lelouch. Elle dut donc passer quasiment tous les jours avec ce groupe et se rapprocha inévitablement de tous, même de Lelouch qu'elle appela désormais Lulu. Mais malgré tout, le jeune homme ne remarquait qu'elle l'aimait. Et cela permit donc à leur Présidente d'ennuyer Shirley avec cela, lui disant de se rapprocher chaque fois un peu plus du garçon de ses rêves. Mais elle ne faisait rien et n'écoutait rien. Même si elle admirait toujours autant Milly, elle n'allait pas tout le temps l'écouter pour tout. Les journées passaient et tout le monde semblait heureux, tout semblait parfait. Et pourtant, plus les journées passaient, plus elle passait du temps avec Lelouch et plus elle le trouvait mystérieux, distant, différent des autres. Pourquoi ? Elle ne le savait pas et ne le saurait sans doute jamais. Mais malgré tout ce mystère, elle restait amoureuse de ce jeune homme et tout le monde le voyait sauf lui. Se moquait-il complètement d'elle ? Ne la remarquait-il pas ? Se fichait-il d'elle ? Shirley ne savait pas ce que pensait vraiment Lelouch d'elle, mais ce n'était qu'un détail, car elle l'aimait toujours malgré tous ces doutes.

C'est alors que l'armée fit son apparition dans le lycée par l'intermédiaire d'un jeune homme appelé Suzaku Kururugi. Mais ce n'était pas tout, apparemment il semblait bien connaître Lelouch, cela, Shirley le remarqua très vite. Ils semblaient être très proches et de vrais amis. Ce Suzaku avait beaucoup de chance, selon notre jeune Fenette qui avait toujours rêvé être aussi proche qu'il ne l'était de Lulu. Mais ce n'était pas la question ! Notre jeune rouquine, contrairement à beaucoup, n'eut aucune difficulté à accueillir ce jeune homme, après tout, elle n'était pas du genre à rejeter qui que ce soit à cause de ses origines. Elle fit donc rapidement la connaissance de ce jeune homme tout comme le reste du club de l'association des élèves. Ce ne fut donc pas un désastre de leur côté, après tout, ils ne connaissaient pas la guerre dans ce lycée et il ne faisait pas la différence entre tous les élèves. Seulement, une nouvelle rencontre fit sortir notre jeune Shirley de ses gonds. Laquelle ? Celle de Karen, une jeune fille qui semblait bien trop proche de Lulu selon la jeune rouquine. Elle avait même osé l'embrasser ! Celle-ci commençait déjà très mal selon notre jeune Fenette qui réalisait enfin ce qu'était la jalousie. A croire que la popularité de Lelouch était belle et bien visible. Elle ne devint donc pas l'amie de Karen, et ne cherchait à le devenir. On ne peut pas s'entendre avec tout le monde, après tout. Mais elle ignorait qui était réellement cette jeune Karen. Elle ne se doutait pas non plus de l'autre identité du jeune Lamperouge. Au fond, Shirley était loin de connaître celui qu'elle aimait, mais comment se douter que celui qu'on aime n'est pas celui qu'on imagine ? Elle se rapprochait donc d'un rêve plus que d'un vrai jeune homme. Elle avançait dans le flou et dans l'imaginaire. Elle ne réalisait qu'au fond, tout ce qu'il se passait pour Lelouch au lycée n'était qu'une masquarade. Mais elle allait bientôt tout découvrir, tout savoir, malheureusement par le biais de nombreux malheurs...

Zero, ce jeune homme dont tout le monde connaissait l'existence depuis quelque temps mais dont personne ne pouvait donner le réel visage, ce jeune homme faisait bien parler de lui. Il disait vouloir aider les Elevens ceux qui sont martyrisés. Shirley n'était ni pour, ni contre. Au fond, elle ne comprenait pas encore tout complètement n'étant encore qu'une simple lycéenne, une jeune fille qui n'avait rien demandé à personne. Elle vivait naïvement... Et pourtant... Arriva le jour où tout bascula. Un accident créé par Zero, un accident qui fit énormément de morts mais surtout, la plupart étaient innocents, de ces personnes qui ne demandaient rien. Tandis que Shirley avait réussi à avoir un rendez-vous avec Lelouch, elle fit appelée, elle et sa mère, pour reconnaître un corps, le corps de son père. On lui avait dit que c'était Zero, cet homme masqué, qui avait tué son père. Sa soirée qui promettait d'être merveilleuse devint désastreuse. Quand elle arriva devant la salle de concert où elle devait attendre Lelouch, elle le retrouva et au lieu d'un baiser échangé, ce fut les larmes qui coulèrent et à flot. C'est à cet instant qu'elle comprit ce qu'était vraiment la vie en dehors de l'école, ce que faisait réellement ce Zero. Elle lui en voulait, elle le haïssait, elle répètait à ce garçon qui la serrait dans ses bras que son père n'y était pour rien, que son père n'était qu'un brave homme qui n'aurait pas dû mourir. Vraiment, elle en voulait à ce dit vengeur masqué. L'enterrement fut évidemment rapidement organisé en petit comité. Il n'y avait que sa mère quelques amis à celle-ci et les amis de Shirley qui tentaient tant bien que mal de la calmer, d'apaiser son coeur qui criait. La jeune rouquine, ce jour-là, n'eut guère la force de sortir un grand discours au jeune Lelouch et celui-ci ne semblait plus à son aise qu'elle. La distance se faisait donc ressentir un peu plus. Mais quand bien même, cela n'était guère le point primordial désormais. Elle ne pensait plus à son amour devant la tombe de son défunt père. Tout ce qu'elle put dire, tout ce qu'elle put faire, c'était s'excuser. S'excuser d'avoir manipuler, selon elle, Lelouch en profitant de son malheur pour l'embrasser. Alors qu'elle s'en voulait, alors qu'elle se détestait, elle en voulait évidemment aussi à Zero... mais sans le savoir, aussi à Lelouch, celui qu'elle aime. Sans le savoir et sans le vouloir...

Après cet enterrement douloureux, après cette période malheureuse, alors qu'elle rentrait chez elle, toujours habillée de sa robe noire, elle fut interpellée par une femme plutôt étrange, Villeta Nu, apparemment dans les forces armées du Saint Empire Britannien. Que lui voulait cette femme ? Elle lui demanda d'entrer dans sa voiture, à ses côtés avant de lui montrer une photo d'un jeune homme qu'elle connaissait, un jeune homme qui ne lui était pas du tout inconnu, un jeune homme qu'elle admire, Lelouch. Lelouch ? Pourquoi lui montrer une photo de lui ? Elle lui apprit alors son doute, le doute de Britannia, selon eux, Lelouch pourrait faire partie de l'Ordre des Chevaliers Noirs, les dits terroristes. Pourtant, Shirley se refusait à croire une telle chose, c'était foutaise selon la jeune rouquine. Comment un jeune homme aussi gentil que lui pourrait être un terroriste, de ceux qui ont tué son père ? Ca ne pouvait être vrai ! Sortant sans dire au revoir, sous le choc, elle ne pouvait s'empêcher de se tourmenter avec cela. Toute la nuit elle y pensa et se décida à chercher Lelouch le lendemain, d'abord à l'académie puis un peu partout, partout et nul part, là où ses pas la menaient. Il fallait, malgré le fait qu'elle ne pouvait y croire, qu'elle ait une discussion avec le jeune homme si possible. Elle se retrouva alors dans un port où elle se perdit, toujours à la recherche du jeune homme qu'elle avait suivi jusque là mais qu'elle avait perdu de vue entre temps. Là avaient lieu des conflits entre l'Ordre des Chevaliers Noirs et Britannia, alors qu'elle cherchait encore Lulu. Elle n'était donc pas en bonne posture, mais il fallait encore qu'elle le cherche, il le fallait si elle voulait être sûre qu'il était juste innocent et qu'il n'avait aucun lien avec la mort de son père. Et c'est durant un combat entre deux Knightmare dont un dans lequel se trouvait Lelouch et après que celui-ci tomba au sol, sortant de son Knightmare, inconscient, qu'elle put le reconnaître... Alors, il était vraiment parmi les terroristes... Mais en plus... Il... Il était Zero ?! Il était celui qui a tué son père ? Prise de panique, comme ayant perdu tous ses moyens, elle perdit un moment la notion du temps. C'est alors que surgit Villeta qui l'avait suivie jusque là et qui voulut emmener le jeune homme pour le donner comme un vulgaire criminel. Et alors qu'elle aurait pu se venger, la jeune fille tira... Oui, elle tira... Mais pas en direction de Zero, non, en direction de Villeta, l'ennemie de celui qui avait tué son père. Dans le but, bien évidemment, de sauver Lelouch. Alors qu'il avait tué son père, elle le sauvait, son amour semblait être plus fort que sa haine... Qu'en penser ? Elle était peut-être un peu naïve, inconsciente ou innocente. Tout ce qu'on pouvait affirmer c'est qu'elle avait un geste que peu auraient fait.

Le soir-même, une fois rentrée à l'académie, elle voulut écrire une lettre, une lettre pour Lelouch, une lettre pour faire comprendre ce qu'elle ressentait mais une lettre qu'elle ne put finir, éprise de chagrin et perdant tous ses moyens, une nouvelle fois. C'est pourquoi elle se décida, le lendemain, à aller au mémorial à Narita où elle fit une rencontre plutôt étrange, surprenante et surtout effrayante, la rencontre de Mao qui lit dans ses pensées, comme avec toutes ses victimes, à vrai dire. Il joua évidemment avec les sentiments et le mal être de la jeune fille qui perdit très rapidement son calme et devint peureuse, et au fur et à mesure, encore plus mal, encore plus triste et s'en voulant toujours plus. Il parvint également à la manipuler de telle manière qu'elle souhaitait désormais la mort de Lelouch, celui qu'elle aime pourtant au fond de son coeur. Il était forcément plus fort qu'elle. Elle n'avait guère la force mentale suffisante pour pouvoir tenir bon, pour pouvoir contrer une telle machination. Tous les évènements précédents la bousculaient trop et la rendaient bien trop fragile. Déjà qu'en temps normal elle n'aurait pu vraiment tenir le coup, cette fois-ci c'était totalement peine perdue. De plus, Mao avait tout prévu, il haissait Lelouch qui était trop proche de C.C et il voulait le faire souffrir alors il en profitait.

(En cours x3)

Rang souhaité : Amoureuse de Lelouch | Membre du club de natation & conseil des élèves

Vous:

Prénom/pseudo : Mumuw', Fllay-chan, my victime préférée et tant d'autres...
Age : Toujours 16 ans. x)
Aime : Les animaux, les maths (si je vous jure), les sciences, les délires à la rien à voir...
N'aime pas : Le cours de géo, certaines personnes... 'Fin des trucs quoi. x)
Animés/mangas préférés : Gundam Seed|Destiny|Wing|00 et saison 2, Bleach, Code Geass, Vampire Knight, Tsubasa Reservoir Chronicle, Ouran High School Host Club, et tant d'autres...
Comment avez-vous connu le forum : Nouveau compte
Petit commentaire? : LuluxShirley powa. x3


Dernière édition par Shirley Fenette le Sam 2 Jan - 21:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]   Dim 29 Nov - 13:25

Shirley ♥️
Alors, l'histoire avance? =)

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Fenette
♥ Amoureuse de Lelouch | Membre du club de natation & conseil des élèves ♥
♥ Amoureuse de Lelouch | Membre du club de natation & conseil des élèves ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 422
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Lycéenne
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]   Dim 6 Déc - 23:12

Ca avance toujours, doucement mais sûrement, désolée, avec les examens j'ai pris du retard et je recommencerai de plus belle après les examens ou un peu avant si j'arrive à trouver le temps. ^^'
Désolée d'avance à Zac aussi. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]   Dim 27 Juin - 15:24

Toujours avec nous? <3

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: * Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
* Shirley ou l'amoureuse de Lulu ° [U.C. toujours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour affectueux...ou Affection amoureuse ?
» La compatibilité amoureuse de vos personnages
» LULU WEASLEY ♀ elle castagne les castagnettes :D
» Scénario Premier : " Le Parfum de la Veuve Amoureuse "
» Min yon let ke Paul Shirley ekri nou:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass / Lycée Ashford :: Premiers pas :: Présentation-
Sauter vers: