Code Geass / Lycée Ashford

Forum RPG Code Geass
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]   Lun 9 Nov - 20:48

Le sang coulant à flot, la politique actuelle changeant rapidement avec l'ascension au trône du nouvel Empereur Lelouch Vi Britannia, un être à la fois fort mais aussi fébrile ayant eut un parcours bien plus impressionnant que n'importe quel humain puisque passant de renégat, il revient à sa Terre d'origine en tant que maître absolu des forces armées. Quelle revirement de situation, voilà quelque chose qui promettait de la mise en scène apocalyptique! Déjà le postérieur sur le siège royale que les lois tombaient en dissipant les mérites des nobles à moins que ces derniers ne rejoignent ses rangs...Chose rare et donc qui demandait l'intervention des plus forts guerriers en passant par l'immortel. Tiens? Était-il resté Knight? Eh bien en quelque sorte, Charles avait disparu et aucun autre homme ne pouvait lui apporter la satisfaction de spectacles pouvant apporter bien plus puisqu'une personne était rester aussi dans la patrie royale. Une femme autrefois connue parce qu'elle n'avait aucun foyer, une personne que notre cher cerbère avait tout donner mais aussi tout prit sous une boucle à la fois paradoxale mais aussi fusionnelle. Magnifique! Voilà qu'il retrouvera bientôt celle qui attisait le plus sa curiosité ainsi que de l'intérêt! Une immortelle comme lui sans toutefois le ressembler vraiment! Quel pieds! Affichant un sourire carnassier sous ces pensées euphoriques, les nobles dont il avait la mission de corriger se prosternèrent à ses pieds; les humains étaient ainsi...Cherchant continuellement un moyen de préserver leurs vies sans se soucier d'un quelconque fierté, d'un ressenti envers cette disgrâce que de supplier à plus fort que soi le maintient de leurs vies. Cependant, A.A n'était pas contre puisqu'il pouvait ainsi se sentir puissant avec ces membres de famille demandant la pitié. En effet, dehors tous les protecteurs furent détruis dans leurs Knightmare par la puissance du célèbre engin Anubis que manipulait avec fierté notre sadique sentant son corps frémir aux paroles féminines de la maitresse de maison et des filles réclamant une clémence sur leurs ignorances. A.A pouvait se considérer comme l'un des immortels les plus dangereux puisqu'il avait la puissance de tout guerrier d'élite mais aussi l'immortalité l'empêchant de mourir et ainsi de laver ses pêchés! Le maître des lieux et l'homme qui avait tenté de tenir tête au nouvel Empereur se tenait devant lui avant de sentir la fraicheur du métal de l'arme nommée révolver sur son front liquéfié par la sueur de la peur pendant que des larmes ornait son visage pitoyable et abject. Que faire d'une telle larve? La tuer immédiatement? Où serait le plaisir? Quand soudain, une idée horrible parvint dans son esprit horrible mais quelque peu amusant dans un sens. D'un énorme sourire, le Knight affirma haut et fort avec l'intonation la plus grave et autoritaire qu'il ait:

"Si tu veux survivre toi et ta famille, fais le cochon!"

Pendant un instant, le duc se demandait si cela était bien déchiffré par ses capacités auditives ou alors dut à une imagination complètement folle. Mais lorsque la personne vous demandant cet acte retirant tout honneur à votre quotidien avec une arme pointée sur le front et affichant un visage affirmant qu'il ne blaguait pas...Votre corps se met à bouger tout seul dans la situation désirée. Les cris bestiaux de l'homme se déshonorant devant sa famille pendant que celle-ci pleurait au milieu de leurs amis tués...Ah...Qu'est ce qu'il y avait de plus jouissif que cette situation? A.A levait sa tête vers le plafond tout en humant la douce odeur de la mort et de la haine dans l'air et qu'est ce que c'était bon! Quelques minutes passèrent pendant que l'homme faisait une petite ronde dans la salle sous cette posture amusante avant de revenir aux pieds de son agresseur tout en demandant le plus poliment et d'un ton le plus coopératif du monde:

"Alors?"

Le regard rouge sang de notre abject immortel ricana avant d'éclater de rire devant l'assemblée pétrifiée d'une peur glaciale. Les échos empêchèrent les hommes de main de notre héros maléfique de se rendre sur place et plutôt sécuriser la zone afin de ne pas être emporter par ce tourbillon de maléfices et de rejet de toutes humanité. A.A observa du coin de l'oeil son interlocuteur avant de prononcer tout en pointant son arme sur lui:

"Meurs cochon!"

Le coup de feu retentit avec une résonance impressionnante. Voilà une arme peu discrète! Évidemment, les femmes de la famille répondirent à un appel naturel du corps masculin en répondant à leurs désirs pendant que les enfants furent envoyés en tant qu'esclaves. Ces affaires sombres ne furent pas rapportées à l'Empereur puisque seules les grandes lignes furent signalées par l'accomplissement de la mission. Après tout, tant que la mission était proprement faite, que demander de plus? Le Knightmare de l'équipage revint dans les zones administrées à cet effet pendant que les félicitations fusèrent dans la salle ignorant tout des sombres agissements d'une équipe idolâtrant la guerre et les offrandes du chef carnassier. L'ancien numéro dix de la table ronde n'était qu'un homme n'aimant que le fait de tuer au combat sans prendre la peine de faire souffrir, chose que ne voulait pas accomplir notre bon héros. La peur et la haine devait se répandre pendant que son influence grandissait au fur et à mesure des tâches accomplies. Que faire désormais? La mission accomplie, le rapport confié à un subordonné pour que cela parvienne jusqu'à Lelouch Vi Britannia. La combinaison blanche prouvant sa manipulation de son arme à forme humanoïde fut retirer dans une cabine afin de revêtir une tenue banale d'une chemise avec jean et une veste noire par-dessus le tout et parcourant son corps jusqu'aux pieds portant des bottes de marche. Le problème lorsque l'on était un bon citoyen, c'est que lorsque l'on a finit sa mission, cela devient dur de trouver une occupation durant ses temps de libre. Se grattant la tête, l'immortel réfléchit d'une certaine façon à perdre le temps donné...Retourner au manoir pour prendre soin de Ciel-sama? Naaan! Aucune envie de s'occuper de cette gamine capricieuse pour le moment bien qu'elle était une alliée intéressante pour ses projets futurs. Se rendre à un bordel afin de prendre du bon temps? Bof, il y est déjà allé la veille alors nul besoin de s'y rendre de nouveau voir ces prostitués dont il connaissait le nom de toutes déjà. Soupirant, A.A marcha lentement dans les nombreux coins qu'il connaissait avant de rejoindre le port dont les embarcations se faisaient nombreuses ces temps-ci ainsi que l'activité. Posant ses nobles fesses sur une cargaison protégée par une caisse de bois, l'immortel en sortit sa fiole de drogue nommée reflect par les habitués et se prépara à s'imprégner de cette substance bien plus illicite que tout ce que pouvait interdire l'Empereur mais les effets sur le corps d'un immortel étaient nuls. Dans ce temps de préparation, qui aurait penser que cela engendrait une rencontre incongrue, auquel personne n'aurait put penser sans le voir...Cela donnera t-il naissance à un prélude amicale ou alors chaotique?
Revenir en haut Aller en bas
C.C
Admin | Silver Witch ~
Admin | Silver Witch ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 25
Date d'inscription : 20/09/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Hum...Complice d'un narcissique.
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]   Mer 11 Nov - 20:36

Que le temps était long ! Oh oui, décidément trop long. Quand le temps parait long c'est qu'il est ennuyeux aussi, que l'on ne trouve rien à faire et que l'on tourne comme un lion en cage. N'y avait-il donc rien à faire dans ce monde ? Tout semblait si éphémère et inutile, enfin, tout lui semblait éphémère et inutile à Elle, elle qui avait vécu, qui avait vu et entendu, elle qui avait fait les frais de cet ennuie si présent dans ce monde. Pourtant l'humanité aurait pu l'amuser. Et elle dut bien admettre qu'il fut un temps, ou justement, elle était amusée. Celle que l'on avait surnommée la sorcière, celle qui souriait à l'idée que les habitudes du monde soient bouleversées, elle ne pouvait nier que l'homme avait fait de grandes choses, des choses qui n'étaient en général, pas très bonne pour eux mais qu'ils faisaient quand même. Ils se raccrochaient à leurs rêves, à cette idée que le futur serait meilleur, qu'en se donnant la peine, ils arriveraient à trouver le bonheur. Ils étaient pitoyables ! Tous autant qu'ils sont ! Et elle, alors ? Pourquoi pouvait-elle se permettre de juger l'humanité en faisant preuve d'un tel mépris ? N'était-elle pas aussi humaine que ceux qu'elle méprisait ? Après tout, elle avait un rêve, elle aussi ! Elle avait eu des peurs, des espoirs ! Que pouvait-on lire sur son visage à présent ? Rien, juste de l'ennuie et du dédain. Elle n'était plus humaine, elle était une immortelle et de ce fait, elle se retrouvait incroyablement seule. A quoi bon s'attacher à des personnes qui, au bout, finiraient par mourir et la laisser seule à nouveau ? A quoi avait-elle passé ses journées, ses années de vie ? Elle serait tentée de dire "à rien". Pour elle, le monde ne se résumait qu'à un vaste terrain de jeu, elle n'avait plus aucune notion de la vie, elle voyait tout le monde mourir, elle voyait défiler les rois, les dictateurs, les traîtres, les guerres. Elle voyait tout ça d'un œil lointain comme si cela ne la concernait plus. Elle en concluait donc que le temps était long et ennuyeux. Quand pourrait-elle enfin avoir ce dont elle rêve ? C.C pourrait avoir tout ce que les gens veulent ! Absolument tout mais ce dont Elle, elle rêvait, ce qu'elle convoitait plus que tout, elle ne pouvait l'avoir, se l'approprier comme si on le lui refusait. A cette pensée, ses lèvres se tendirent en un rictus exprimant de l'amertume ainsi que du mépris. Voilà où elle en était arrivée, à se moquer d'elle-même, de son propre malheur. Ce qui l'avait menée là ? Une envie idiote de petite fille, un rêve qui se transforma bien vite en cauchemar. On ne pouvait cependant pas lui reprocher de ne pas avoir essayé d'atteindre son rêve ! Elle y avait mis du sien, s'était lancée dans une bataille contre la vie épuisante et sa récompense ? Rien ! Elle passait des contrats, elle en avait passé plus d'un ! Et toujours aucun résultat ! Elle finissait toujours au même point ! Elle accomplissait sa part du marché mais son subordonnée n'était jamais apte à tenir sa promesse et à réaliser son vœu le plus cher. Plus d'une fois, elle avait cru sa fin arrivée, et elle se sentait alors prise d'un sentiment de bien être rapidement chassé par de la déception ! Elle ne tardait pas alors à abandonner son complice pour en trouver un autre qui devait être plus compétent. Elle y avait pourtant cru, elle arrivait toujours plus proche du but et au moment où elle voyait enfin le bout de son chemin, il y avait un empêchement, un imprévu qui la ramenait à son point de départ. Alors elle avait décidé de mieux choisir son subordonné. Il devait être intelligent, tenace, il ne devait pas avoir de scrupule et surtout...surtout, il devait être désespéré ! Assez désespéré pour l'écouter, elle, une étrangère qui se présenterait à lui comme sa sauveuse, celle qui l'aiderait en échange d'un simple petit contrat.

Il y a à peine quelques mois, elle s'était réjouie d'enfin parvenir à son rêve, celui qu'elle avait choisi pour devenir son prochain larbin semblait être à la hauteur ; en effet, il avait de l'audace, il n'était pas dénué d'intelligence et les scrupules ne l'étouffaient pas, et il avait également l'atout d'être amusant. Cette personne n'était autre que Lelouch Lamperouge, Zero ou encore Lelouch Vi Britania ce qui, pour la demoiselle, revenait au même ! Il était peut-être quelqu'un d'extraordinaire aux yeux des autres mais pour elle, il n'était qu'un gamin avide de vengeance et de pouvoir. Elle lui avait été d'un grand secours et il ne pourrait jamais le nier ! Il était devenu un tyran. Un être qui oppressait son peuple tout comme le faisait son père. Il avait pris énormément d'assurance, il avait anéanti son père et envisageait de faire de même pour quiconque se trouverait sur son chemin ou lui mettrait des bâtons dans les roues. Jamais, il n'aurait pu être capable de cela si son chemin n'avait pas croisé celui de la sorcière grise. Elle lui avait offert le Geass en échange de ? D'un contrat, bien évidement ! Elle l'avait épaulé durant sa rébellion sous le masque de Zero, elle l'avait provoqué dans le but de le pousser vers l'avant. Elle prétendait toujours qu'il était ennuyant mais cela ne l'empêchait pas de rester à ses côtés parce qu'elle savait qu'au bout, il devrait réaliser son rêve. Elle l'avait prévenu également, le Geass rend toute personne le possèdent affreusement seul, elle avait suivi ses désillusions ! Oh oui, il s'était plusieurs fois mis en colère contre elle, et comment avait-elle réagi ? Par une froideur implacable. A la chute de Zero, elle manigançait déjà dans l'ombre son retour. Tout, elle avait tout fait et aujourd'hui, il se retrouvait au pouvoir. Alors pourquoi était-elle encore là ? Cette question, elle se la posait chaque matin depuis des semaines. Elle s'était mise à douter de Lelouch. Elle ne l'épaulait presque plus à présent, elle errait dans les rues, à la recherche d'une chose intéressante et peut-être même d'un futur allié, histoire d'anticiper l'échec du nouvel empereur.

Se laissant porter par ses pas, elle ne put réprimer un rire ironique. Lelouch n'était-il pas un ingrat ? Elle était toujours là ! Non seulement son vœu n'était pas réaliser mais en plus et le pire dans tout ça, c'est qu'il la laissait s'ennuyer ! Il n'y avait plus aucun rebondissement, plus aucun intérêt à rester à ses côtés. Une odeur étrange vint lui chatouiller les narines, une odeur plutôt salée, mélangée à la pollution de bateau. Elle avait donc erré jusqu'au port. Étrangement, ses pas la guidaient toujours à cette endroit. Rabattant son béret afin qu'on ne puisse distinguer ses yeux, la sorcière sentit une présence qui lui était familière. Une présence fascinante et effrayante à la fois. Elle ne mit pas longtemps à deviner de qui cette aura si spéciale s'échappait ! Une seule personne pouvait se vanter de faire sourire la jeune femme et cette personne n'était autre que celui qu'elle appelait frère. Aucun doute ne planait, il se trouvait ici même, dans le port. Était-ce encore un hasard ? Tout avait commencé grâce à lui et voilà qu'elle le retrouvait à nouveau en ces lieux. Ce fut rapidement qu'elle le trouva, assis sur une cage de bois. Bien qu'il soit de dos, elle était persuadée qu'il s'agissait bien de lui : A.A ! Sans gênes, C.C vint s'installer à côté de lui, sans pour autant daigner lui offrir un regard.


" Comme on se retrouve..."
, dit-elle sur un ton ironique qui ne laissait pas de place au doute, elle ne croyait pas au hasard et ça, il le savait.

HS : Désolée du retard, mais mon premier poste s'est effacé et j'ai pas eu le courage de le refaire TT.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]   Lun 16 Nov - 22:34

La vérité reposait entre les mains de notre cher immortel, toute l'histoire de l'humanité n'était plus qu'un divertissement pour celui qui fut le porteur originel de ce code absolu qui fit comprendre bien des choses sur la faiblesse de ce monde mais aussi de la nécessité d'un dirigeant. Les hommes étaient ainsi en réclamant sans cesses quelqu'un d'imposant pour dicter ce qu'ils se devaient absolument quoi faire sans comprendre que les moutons étaient le parfait symbole de ce qu'ils étaient tous devenus. A.A aurait put jouer le rôle de ce guide ultime mais il n'aimait pas se mette sur l'avant de la scène, aucun intérêt mais le fait de devenir l'observateur de cette guerre éternelle pouvait apporter bien plus d'amusement qu'il ne pouvait paraitre. En effet, sans avoir de responsabilités, le vieillard conservé sous une enveloppe charnelle charismatique préférait bien plus s'allonger sur son siège tout en admirant le sang couler pendant qu'il sirotait son bon verre de vin à la main et une jeune vierge de l'autre. Ah les femmes, quel plaisir de pouvoir les savourer tranquillement avec une bonne ambiance romantique les charmant avant de les combler d'une toute autre manière, lorsque l'on traversait les âges, on se mettait aussi à jour question charme. Autrefois, les excellentes manières ainsi qu'un titre de noblesse suffisait à les appâter alors que maintenant, il fallait en plus du titre, quelques habits classes ainsi qu'un bon parfum mais aussi de l'argent à foison. Ah! Non en fait cela ne change pas tellement de l'époque de la Renaissance...En fait, à part technologiquement, les humains ne changent plus tellement à vrai dire. Mais pour en revenir au rôle que possède A.A dans la guerre d'aujourd'hui, l'observateur s'amuse de son mieux tout en montrant sa présence comme précédemment avec l'exécution de ce noble ainsi que de sa famille bien trop bourgeoise pour avoir un intérêt sur l'humanité. Il fallait bien se faire voir par le mini empereur au geass pour avoir une place dans cette guerre sans avoir toutes les trente secondes un poignard dans le dos...Cependant, la soumission que portait l'immortel cerbère envers cet homme était semblable à la menthe religieuse face à son mâle! Un jour, il finira manger et cette perspective était bien plus intéressante surtout qu'il sera là lorsqu'il agonisera dans son hémoglobine! La seule chose qui le maintenait en vie était qu'il était destiné à porter le Geass de la personne qui portait toujours un intérêt énorme pour cet homme qui avait construit sa vie.

En parlant d'elle, son parfum s'approcha de sa position, un charisme imposant sous une enveloppe charnelle séduisante...Qui autre que sa soeur pouvait être aussi imposante sans prononcer un mot? Apposant un sourire carnassier sur son visage, A.A ne pouvait que se réjouir de ces retrouvailles dans un lieu qui n'aurait pas été propice à la rencontre de deux immortels. Ces plages n'avaient en rien quelque chose de symboliques mais peu importait puisqu'il pouvait lui reparler...Cela ne s'était fait depuis l'histoire de l'enfermement dans cette capsule au nom de Clovis Di Britannia...Qui avait rapidement quitter le monde d'ailleurs! Les paroles de son interlocutrice furent comme un aimant à son esprit et un ricanement s'ensuivit aux dires prononcés comme si elle était lasse de ce qu'il se passait actuellement. Ricanant, A.A finit par répondre tout en remettant dans sa poche la dose de reflect et annonça de sa voix grave:

"En effet chère soeur, je ne m'attendais pas à te revoir de si tôt. Le mini empereur t'a laissé tomber pour cette femelle? Elle se débrouille mieux au lit? Elle n'en a pas l'air comme ça kukuku."

Oui, l'humour de l'immortel n'avait rien de vraiment haut mais cela l'amusait de voir que pour s'occuper de ses nuits, ce Lelouch avait choisit sa soeur comme épouse mais aussi qu'elle semblait si faible de corps et d'esprit que c'était à se demander si empoigner son cou ne le casserait pas. A tester tiens! Mais pour en revenir à un sujet sérieux, le jeune immortel tourna son visage vers sa soeur et l'observa un moment avant de se rendre compte qu'effectivement...Son code était toujours aussi puissant et inflexible. D'un soupir las, A.A approcha son visage pour que quelques centimètres ne viennent stopper le contact des deux et les mots s'ensuivirent sans scrupules et avec un manque de tact.

"Comptes-tu toujours te débarrasser du code qui t'a été donné par cette religieuse? Ce petit être mérite t-il de se souvenir de la raison pour laquelle il a ce don?"


En effet, lorsque l'on arrive aussi loin, il fallait au moins avoir la décence de tenir ses promesses et surtout en ce qui concernait le voeux le plus important d'une femme en détresse. A.A l'aurait bien prit s'il en avait la capacité mais ce n'était le cas puisqu'il était déjà détenteur de cette puissance immortelle. Quel horrible dilemme! Mais après tout, cela dépendait de son interlocutrice chérie qui avait vraiment un visage adulte depuis l'époque où elle était riquiqui et longeait le sol boueux de ce vieux village crasseux. Bien que c'étaient tant de souvenirs amusant et le jour du cadeau de leurs rencontres...Ainsi la cause de son immortalité.

[Hrp: Désolé de l'attente ^^ J'espère que mon rp ira aussi =D]
Revenir en haut Aller en bas
C.C
Admin | Silver Witch ~
Admin | Silver Witch ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 25
Date d'inscription : 20/09/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Hum...Complice d'un narcissique.
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]   Dim 22 Nov - 19:43

Elle s'en était douté. Une personne tel que son frère ne changeait pas ! Non, elle restait pareil. D'un côté, il était en quelque sorte un pilier pour la sorcière grise. Depuis qu'elle l'avait rencontré, il était devenu sa motivation, le seul pour qui elle avançait encore. Jamais, elle ne pourrait oublier le jour de leur rencontre. Ce moment resterait marqué pour l'éternité, ce qui est le cas de le dire, en elle. Elle se souvenait du moindre petit détail, car pour elle, c'était grâce à cette rencontre que tout avait commencé. Il avait été son point de départ, sa renaissance comme si elle n'était rien avant lui. Il marqua le début de son périple. Alors qu'elle n'était qu'une gamine insignifiante pour le monde, qu'elle errait sans but à travers les forêts et les villes ; alors qu'elle pataugeait dans la boue, abandonnée de tous, lui, il l'avait remarquée. Il était apparu devant elle comme une évidence. Sur sa fougueuse monture, il avait l'air d'un chevalier, le chevalier qui viendrait l'éloigner à jamais de la misère, de l'indifférence et du mépris. Malgré tous les sales coups que lui avaient portés les humains, elle n'avait pas hésité une seconde à lui donner toute sa confiance, elle n'avait pas laissé la place aux doutes ; d'ailleurs, elle ne pouvait pas se le permettre. Cet homme n'avait pourtant rien de rassurant, il ressemblait bien plus à un messager de la mort qu'à autre chose. Ils avaient longuement discuté. Lui, seul, avait la patience et l'envie de l'écouter. Ses rêves de l'époque, ses craintes, tout y était passé. Il y avait en tout et pour tout, deux personnes qui savaient comme se prénommait la sorcière : Lelouch Vi Britania et A.A. Voilà qui prouvait la grande place qu'occupait l'immortel dans la vie de sa sœur. Personne ne pouvait les soupçonner d'un quelconque lien fraternel, ils étaient bien loin de se ressembler pourtant, ils étaient semblables en bien des points. A vrai dire, ils étaient tous les deux totalement infréquentable ! Lui, l'homme sournois qui agit dans l'ombre ; qui n'hésite guère à supprimer des vies si cela peut être intéressant. Elle qui passe son temps à se jouer de tout le monde, à attiser les jalousies, à manipuler, à détruire. Ils ne sont et n'ont pour ainsi dire, jamais été humain. Ils sont bien trop eux-même pour ça. On pourrait plaindre la sorcière d'avoir un frère tel que lui. Après tout, il jouait sur tellement de tableau qu'il devenait impossible d'avoir confiance en lui. Son influence sur autrui ne pouvait être que mauvaise. Il était imprévisible et sans aucun scrupule. Personne ne voudrait de lui en temps normal ( xD ) mais C.C l'avait bel et bien accepté tel que son unique frère. De toutes manières même si elle voulait le railler de sa vie, elle ne pourrait pas. Car après tout, n'était-ce pas lui qui l'avait menée jusqu'au Geass et par conséquence jusqu'à l'immortalité ? Son rêve d'enfant n'avait-il pas été comblé par l'apparition de cet homme ? Bien qu'elle ne l'ait revu que très peu de fois, elle savait qu'il était là, quelque part fidèle à lui-même et cette perspective ne pouvait être que rassurante. Elle ne doutait pas une seconde que LUI, serait capable de l'amuser. Quand avait eu lieu leur dernière rencontre ? Cela remontait à quelques années, elle avait été enfermée par Clovis mais celui qui tirait les ficelles n'était bien évidemment que A.A. Clovis qui n'avait pas fait long feu. Encore une fois, ce fut grâce à A.A que la sorcière rencontra Lelouch.

La sorcière tourna la tête vers son aîné. Il affichait un sourire carnassier. A.A était spécial ! Il pouvait être réellement effrayant, elle n'aurait pas donner cher de la peau d'un inconnu si ce sourire lui était destiné. L'immortel faisait partie de ces personnes qui pouvaient se vanter d'envouter n'importe qui, tant leur aura dégageait un charme et une classe indescriptible. C.C avait bien changé depuis le première rencontre, elle avait grandi et le temps avait effacé les vestiges de son enfance, tandis que A.A avait gardé cette carrure imposante qui lui correspondait si bien. Après son sourire et la remarque qu'avait négligemment lâché C.C s'en suivit un ricanement que la belle n'aurait pas toléré d'une autre personne. Shitsu s'attendait à tout venant de lui. Il était bien trop imprévisible pour penser une seconde qu'il n'oserait pas faire une chose, aussi stupide soit-elle. Il se contenta d'une touche d'humour bien à lui.


"En effet chère sœur, je ne m'attendais pas à te revoir de si tôt. Le mini empereur t'a laissé tomber pour cette femelle? Elle se débrouille mieux au lit? Elle n'en a pas l'air comme ça kukuku."


L'humour de son aîné était...spécial ! Pour être franc, il n'était pas d'une grande subtilité mais il avait au moins le mérite d'être directe. Ainsi donc, A.A était au courant que Lelouch avait, en réalité, épousé sa sœur. C.C n'en fut guère étonnée. Bien que l'information soit d'une extrême confidentialité, A.A savait dégoter ici et là ce que personne ne savait. Sur ce point, C.C serait tentée de dire qu'il visait juste, encore une fois. Lelouch n'avait pas fait grand chose depuis son accession au trône. L'ombre de Mahna se ressentait partout dans le manoir impérial. Mais par excès d'orgueil ou de confiance, C.C savait que cette humaine ne pourrait aucunement la remplacer dans son rôle de complice. Du point de vue de l'immortelle, elle n'était pas utile. Que pouvait-elle faire que la sorcière ne pourrait accomplir ? C.C était robuste et tenace et certainement bien plus manipulatrice que quiconque sur terre. Mahna n'apportait sûrement que la tendresse qui manquait à cet ingrat, soit il avait le droit de fricoter avec qui il voulait ! Ce n'était pas C.C qui l'en empêcherait : il faisait ce qu'il voulait de ses fesses après tout. Amour platonique ou non, ce n'était pas ça qui dérangeait la sorcière.

Rapprochant son visage de celui de la sorcière jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un petit écart entre leurs deux visages, A.A fixa le code sa cadette qui de toute évidence n'avait rien perdu de sa puissance. Qu'il lui paraissait loin le temps de sa mort. Profitant de ce rapprochement, la sorcière put constater qu'aucune ride ne venait souillé le visage de son frère. Comme quoi l'immortalité n'avait pas que des mauvais côtés. Sans attendre de réponse à sa première question, A.A enchaîna avec une autre, toujours avec autant de tact et de sensibilité...La question était directe. La réponse le serait également. C.C n'avait plus rien à faire sur Terre. L'ennuie était devenu son compagnon de route perpétuel et si elle pouvait s'en débarrasser, elle le ferait avec plaisir.


"Tu as mieux à m'offrir ? Peut-être que la perspective de ma mort serait moins évidente si le monde devenait attrayant. Tu as l'air de t'amuser...toi !"

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [Pv: Petite soeur chwan!] [RP Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass / Lycée Ashford :: RPG :: Britannia :: Villes et zones touristiques-
Sauter vers: