Code Geass / Lycée Ashford

Forum RPG Code Geass
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mar 6 Juil - 15:57

Rollo Lamperouge a écrit:
Il écouta ce qu'elle avait à dire avec attention non sans manifester ses émotions. Ainsi son frère regrettait ses actes? Mais pourquoi continuait-il à avancer sur la voie du carnage? Rollo ne disposait pas de suffisamment d'éléments sur lui afin de le comprendre. Pour pouvoir réellement voir plus loin que les apparences il allait devoir creuser du côté de la vie de son grand frère. Mais qui allait donc pouvoir le renseigner sur ce qu'il était avant leur rencontre? Il se souvenait encore des rapports de missions le concernant mais les informations étaient trop floues pour qu'il comprenne la nature véritable de Lelouch. Le jeune homme regarda Mahna longuement dans les yeux avant de lui demander d'un ton calme.

"Parles moi de mon grand frère, Mahna. Si tu penses que je fais fausse route le concernant, décris moi ce qu'il était avant mon arrivée, dans son enfance. Et si tu ne t'en sens pas capable, indique moi la personne à voir afin de que je la trouve."

Il marqua une pause afin de s'approcher d'elle, prenant ses mains dans les siennes, les caressant lentement avant de poursuivre sans pourtant stopper ce mouvement.

"J'ai foi en toi, mais je sens que celle en Lelouch faillit..."

D'une de ses mains il vint essuyer délicatement les larmes de sa sœur, caressant tendrement sa joue par la même occasion. Il chercha ses mots, souhaitant pouvoir trouver quelque chose qui pourrait lui redonner le sourire. Trop de larmes avaient déjà coulées durant cette guerre. Rollo savait que tout cela devrait prendre fin un jour. Mais ce qu'il ne savait pas, c'était le visage qu'adopterait la véritable fin. Serait-elle heureuse? Cela aboutirait-il sur une aire de paix ou sur une aire de destruction et de chagrin? La guerre n'avait toujours eu qu'un seul et unique but, détruire afin de reconstruire. C'était quelque chose qu'il avait appris auprès de C.C. et de Lelouch.

Il soupira légèrement, fatigué par ces incessants conflits avant de s'approcher et de serre tendrement sa sœur contre lui. Il resta ainsi pendant de longues minutes avant de lui murmurer d'une voix douce et calme.


"Avant d'écouter l'histoire de Lelouch, je pense qu'il serait bon de nous rendre dans un endroit plus calme et à l'abri des oreilles attentives de la cour."

Il se recula à la suite de ses mots puis prit la main de sa sœur pour ensuite marcher auprès d'elle, prenant la direction des quartiers royaux. Rollo savait pertinemment qu'ils pourraient parler sans craindre d'être espionné en ces lieux. Sans pour autant s'arrêter d'avancer il lui dit tout en affichant un sourire chaleureux.

"J'ai manqué à tout mes devoirs aujourd'hui. J'en ai même oublié de te dire à quel point tu étais belle aujourd'hui Mahna."

Il ajouta à la suite de cette phrase tout en caressant délicatement de son pouce la main de sa sœur.

"Je suis heureux d'être à tes côtés. Même si j'aurais aimé être à l'origine de plus de sourires et de moins de larmes..."

Il afficha un sourire désolé puis se concentra à nouveau sur le chemin qui les mènerait à un endroit bien plus sécuritaire que les jardins. Il devait avant tout penser au bien être de sa sœur. Rollo ne souhaitait pas parler de l'empereur dans un lieu public, cela reviendrait à l'exposer lui et sa soeur à un danger non mesurable. Qui plus est, il pensait que les quartiers royaux permettraient à sa sœur de se sentir plus à l'aise.

Quitter les jardins était la meilleure chose à faire pour le moment. Sa main dans celle de son petit frère, ils remontaient les allées d'un pas tranquille. Une pause dans cette houleuse et douloureuse discussion était vraiment bénéfique. Mahna avait besoin de remettre ses idées en place, de se reprendre et de cesser de montrer qu'elle était faible. Après tout, elle était l'aînée de Rollo, c'était à elle de prendre soin de lui et pas le contraire. Elle en avait marre de n'être qu'un boulet pour eux, elle avait parfois la sensation de les mettre en danger, eux qui luttaient pour la garder en vie, pour la protéger.

Elle mêla ses doigts à ceux de son frère et esquissa un sourire quand il lui fit savoir combien il la trouvait belle aujourd'hui. Elle lui déposa un baiser sur la joue pour le remercier, appréciant ses caresses sur ses doigts, appréciant sa présence et ses mots.

"Je suis heureux d'être à tes côtés. Même si j'aurais aimé être à l'origine de plus de sourires et de moins de larmes..."

Elle serra un peu plus fortement sa main dans la sienne avant de prendre la parole.

" Ce n'est pas parce que je verse des larmes aujourd'hui que tu ne me donnes pas chaque jour une raison de sourire. Je suis fière de toi, Rollo. Et mes larmes sont seulement une preuve de plus de mon amour pour toi, alors ne te soucie pas de cela. "

Elle lui sourit avec tendresse alors qu'ils regagnaient le palais impérial. Silencieux, ils regagnèrent les appartements de Mahna, pour être plus au calme, à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes. Elle amena son petit frère jusqu'au canapé confortable sur lequel elle les fit s'asseoir. Comme elle le faisait si souvent, elle l'enlaça et le blottit contre elle, caressant tendrement ses cheveux, s'installant confortablement.

" Mon ange .... pour ce qui est de Lelouch, c'est à toi de découvrir qui il est. Il faut que tu le vois au travers de tes propres yeux, pas des miens. Je sais que tu es curieux, que tu aimerais qu'il te montre la même tendresse qu'il te montrait avant de découvrir la vérité ... Mais il va falloir être patient. Si tu veux en savoir plus sur lui, adresse-toi à lui. Parle-lui avec ton coeur. Sois honnête envers tes propres sentiments. "

Elle déposa un baiser sur ses cheveux et le serra un peu plus. Elle n'était pas certaine que Lelouch y réponde favorablement mais il verrait au moins à quel point Rollo avait mal. Et peut-être que ça lui ouvrirait les yeux et qu'il lui accorderait plus de crédit. Après tout, leur cadet leur avait toujours prouvé sa loyauté. Même aujourd'hui, alors qu'il doutait de Lelouch, il continuait à l'aimer. Que pouvait-il y avoir de plus à prouver ?

" J'aimerai que tu te reposes un peu avant le dîner. Tu es un peu fièvreux.... "

Elle glissa sa main sur le front du garçon avant de la retirer, soupirant doucement.

" J'espère que toute cette conversation ne change rien à l'ordre de mission que je t'ai donné pour ce soir, parce que je n'accepterai aucun refus ni aucune excuse. "

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mar 6 Juil - 17:01

Le voir à travers ses propres yeux? C'était certainement plus facile à dire qu'à faire... Le fait qu'elle lui demande de s'adresser à lui afin d'obtenir des explications directement était une preuve qu'elle ne mesurait certainement pas l'enjeu d'une telle discussion. Si Lelouch venait à prendre mal celle-ci, il gagnerait un prétexte pour demander à Suzaku de le tuer, rien de plus. Et étant donné l'état actuel des choses, il était plus que certain que celui-ci opterait pour une telle option. Rollo ne préféra pas commenter les paroles de sa sœur, de peur de paraître offusquant. Il ne voulait pas mettre en péril la confiance aveugle qu'elle portait à son mari. Elle semblait si sûre de sa bienveillance... Alors que Rollo n'avait pût voir que sa perfidie depuis que celui-ci avait retrouvé la mémoire...

Il adressa un délicat sourire à Mahna, fermant les yeux suite à sa phrase lui demandant de bien vouloir se reposer. Il en avait grandement besoin et en était conscient. Sans pour autant ouvrir ses yeux il répondit à sa demande tout en affichant un sourire fatigué mais chaleureux.


"Vos ordres sont mes désirs Your Higness..."

Il leva une main afin de la porter au visage de Mahna, effleurant délicatement celui-ci, descendant ensuite doucement jusqu'au niveau de son buste afin de s'arrêter approximativement au niveau de son cœur. Il ressentit le battement de celui-ci pendant un bref instant avant d'afficher un sourire satisfait et de dire d'une voix douce.

"Savoir que celui-ci bât aussi pour moi est certainement le plus grand réconfort dont je dispose en ce monde."

Il rouvrit alors les yeux, contemplant la beauté innocente de Mahna. Selon ses propres mots, un jour il découvrirait le véritable amour. Mais le reconnaîtrait-il? Lui qui était persuadé que c'était celui qui se tenait face à lui en ce moment même, saurait-il faire la distinction? Le jeune homme adressa un faible sourire à Mahna. Était-elle certaine que son amour n'était que fraternel? Après tout, ils ne partageaient nullement un lien de sang... Il ne préféra pas persévérer dans cette voie. S'il venait à s'éprendre d'avantage de Mahna, cela reviendrait à signer son arrêt de mort. Cependant, devait-il réellement se mentir? Rollo espérait réellement qu'il se trompe... Il savait que tant qu'il n'aurait pas rencontré une personne capable de l'aimer, il ne pourrait jamais savoir s'il était dans l'erreur ou non...

Se rendant compte de son absence il afficha un sourire gêné qu'il effaça aussitôt. Il était important qu'il évite de semer le doute dans l'esprit de sa sœur. Il regarda ailleurs, fuyant ainsi le regard interrogateur de sa Mahna. Il profita de cette "fuite" pour jeter un coup d'œil rapide sur la chambre. Apparemment elle n'avait pas changé depuis la dernière fois. Il haussa légèrement un sourcil, surprit. Sans pour autant détourner son regard de la chambre il lui demanda d'un ton calme.


"Cela fait longtemps que tu n'es pas venue dans cette chambre, je me trompe?"

Pourquoi pensait-il une telle chose? Tout simplement parce-qu'il savait que Mahna aimait bouger les objets de sa chambre. Il se souvint que durant ses années d'études auprès de Lelouch, il avait remarqué qu'elle ajoutait des poupées régulièrement à l'intérieur de sa chambre. Sans doute un hobbies. Quoiqu'il en soit, il n'avait jamais vu sa chambre se ressembler d'un jour à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 2:15

Mahna était-elle vraiment aveugle ? Ne voyait-elle que les bons côtés de Lelouch ? Non. Elle était certaine que non. Même si elle avait tendance à lui pardonner facilement, elle ne voyait pas en lui un être bon comme Rollo pouvait le penser. Elle voyait très bien qu'il était capable des pires horreurs et ça la blessait profondément de voir que ce frère qu'elle avait tant voulu retrouvé ait eu à utiliser des méthodes cruelles et sanglantes pour parvenir à ses fins. Voilà pourquoi elle était là aujourd'hui. Pour lui faire changer de voie. Pour que le sang coule le moins possible. Pour porter une partie de son fardeau sur ses frêles épaules. Lelouch se remettait souvent en question quand il voyait la vie qu'il menait mais il n'avait pas le temps d'avoir des regrets. C'était trop tard et pleurer sur son sort ne le ferait pas avancer. Et puis il était un leader, il n'avait pas à montrer ses faiblesses. Mais elle, elle les connaissait. Quand il faisait des cauchemars la nuit, elle était là pour le rassurer et pour le réconforter. Elle était sans doute l'un des derniers ancrages qu'il avait pour ne pas sombrer. Elle le maintenait en vie. Elle le savait.

Alors non, elle n'était pas complètement aveugle. Elle ne voulait pas l'être. Mais elle lui avait promis que jamais elle ne le jugerait et qu'elle serait toujours là pour le soutenir. Aujourd'hui, elle lui servait de garde-fou pour éviter au maximum de répandre le sang. Elle connaissait son rôle. Elle espérait seulement être réellement utile. Elle ne voulait pas qu'ils aient tous à se battre alors qu'elle, elle restait tranquillement cachée dans sa prison dorée. Elle avait trop longtemps vécu ainsi et elle ne voulait pas de cela quand elle avait choisi de suivre Lelouch.

"Vos ordres sont mes désirs Your Higness..."

La jeune femme eut un tendre sourire et elle continua ses caresses dans les cheveux de son cadet. Il avait fermé les yeux et il se reposait contre elle et elle se sentit mieux. Si Rollo pensait sérieusement que Lelouch le ferait tuer à la première occasion, il avait tort. Parce qu'elle ne laisserait pas faire et Lelouch savait à quel point elle tenait à leur petit frère. Il savait qu'elle serait dévastée s'il lui arrivait quelque chose et il ne voulait pas la blesser. Voilà pourquoi Rollo était dans une sécurité relative. Evidemment, sans doute que l'Empereur pensait le voir périr au combat mais ça ne changerait pas le chagrin de Mahna. Depuis leur rencontre, il s'était créé un lien fort entre eux deux, bien avant qu'elle ne côtoie Suzaku, bien avant qu'elle ne puisse se rapprocher de Lelouch. Rollo et elle avaient été très proches, sans doute parce qu'il devait garder un oeil sur elle pour s'assurer de sa sécurité. Néanmoins, ils s'aimaient. C'était indéniable.

Cependant, les doutes de Rollo pourraient également la faire douter. Qu'étaient ses sentiments ? Etait-ce réellement un amour fraternel qu'elle ressentait pour lui ? N'y avait-il pas autre chose ? Non ... elle l'aimait de tout son coeur, mais elle agissait comme une mère le ferait avec lui... Il n'y avait rien d'autre, n'est-ce pas ?

Si Rollo en doutait, c'était sans doute parce qu'il n'avait pas de point de comparaison. Il n'était pas tombé amoureux d'elle. Il était très attaché à elle mais il ne l'aimait pas de cette façon ... Elle ne méritait pas un tel amour de sa part ... n'est-ce pas ?

Un effleurement la sortit de ses pensées et elle aperçut le geste de Rollo dont la main vint se poser sur son coeur. Elle ferma les yeux un instant et posa sa main sur celle du garçon.

"Savoir que celui-ci bât aussi pour moi est certainement le plus grand réconfort dont je dispose en ce monde."

Elle délaissa la main de Rollo et vint la poser sur la poitrine de son petit frère, sur son coeur battant.

" Bien-sûr qu'il bat pour toi " murmura-t-elle avec douceur. " Et j'aimerai que le tien ne cesse jamais de battre même pour un cours instant .... "

A comprendre : j'aimerai que tu n'aies plus à utiliser ce geass que je déteste tant ....

Elle retira sa main et reprit ses caresses dans les cheveux de Rollo. Elle aimait ces moments d'apaisement et de tendresse avec lui. Il n'était pas avare de caresses et de câlins et elle qui était si tactile, elle était ravie de pouvoir le couvrir d'attentions de ce genre.

Ils restèrent un instant silencieux, sans doute profitant du moment présent avant qu'il ne reprenne doucement la parole.

"Cela fait longtemps que tu n'es pas venue dans cette chambre, je me trompe?"

Elle observa sa chambre en restant silencieuse un instant. Il était vrai qu'elle aimait changer souvent la décoration ou la disposition de sa chambre. Quand elle était à l'académie, c'était son passe-temps favori, avec la collection de poupées. Mais elle avait délaissé tout cela en revenant au palais impérial.

" Depuis le mariage, je ne viens que très peu ici. Je passe chacune de mes nuits auprès de Lelouch et mes journées sont chargées. Mais je suis bien auprès de lui. Nous dormions déjà ensemble quand nous étions à l'académie. Les choses n'ont que très peu changé de ce côté-là. "

Elle se pinça les lèvres avant de se les humecter. Elle avait besoin de savoir franchement. Elle se posait la question depuis un moment et elle voulait une réponse honnête. Les caresses qu'elle n'avait pas arrêté jusqu'à maintenant cessèrent et elle chercha les yeux de Rollo du regard pour capter toute son attention.

" Rollo .... la relation que nous entretenons Lelouch et moi ... est-ce qu'elle te dérange ? " osa-t-elle lui demander. Après tout, Lelouch et elle étaient du même sang. Ils étaient frère et soeur et aujourd'hui, ils étaient époux. Ils gardaient ce secret que seul Rollo partageait car ils savaient qu'ils avaient franchi un tabou et que leur relation étrange pourrait déranger et être punie. Mais ce qu'en pensait Rollo lui importait beaucoup. En revanche, elle ne voulait pas imaginer la réaction de Suzaku à ce sujet ....

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 2:58

Il savait pertinemment que son Geass effrayait Mahna. Mais à la différence des autres personnes, ce n'était pas à cause de son effet sur autrui mais plutôt au sujet des conséquences de l'utilisation de celui-ci. Bien que son pouvoir soit une véritable arme, il était imparfait. C'était par ailleurs l'avis que V.V. avait émit il y a bien longtemps. Rollo n'en avait pas tenu compte. Il trouvait gratifiant de voir que son Geass pouvait lui être néfaste. C'était une sorte de manière de se punir de son utilisation. Car dans la majorité des cas, il l'employait pour tuer. La pénitence par la douleur, c'était un concept du christianisme. Même si Rollo était loin d'être quelqu'un de croyant, il aimait cette idée de pouvoir être pardonné. Sans doute parce-qu'il était incapable de se pardonner lui même de commettre tant de pêchés...

Le fait qu'elle vienne à parler de sa relation avec Lelouch provoqua un évènement peu attendu. En effet, son Geass s'activa l'espace d'un instant, arrêtant ainsi son cœur. Le visage de Rollo pâlit lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il venait de faire. C'était la première fois qu'il ne contrôlait pas l'utilisation de celui-ci. Son effet s'estompa cependant rapidement, n'agissant pas plus d'une seconde, chose assez étonnante étant donné que la durée approximative était en général de six secondes. Par chance sa sœur ne s'était rendu compte de rien. Elle avait poursuivie leur discussion sans s'arrêter et sans afficher de surprise sur son visage. Il laissa échapper un soupir de soulagement, s'efforçant de rendre celui-ci suffisamment discret pour que Mahna n'en tienne pas compte.

Alors qu'elle finissait sa phrase il remarqua que ses mimiques indiquaient que quelque chose la tenaillait. Le fait qu'elle s'arrête de caresser ses cheveux suffit à confirmer ses doutes. Cependant il ne s'attendait absolument pas à ce qu'elle lui demande une telle chose... Il écarquilla les yeux de surprise avant de fuir aussitôt son regard. Se lancer dans un tel sujet était dangereux, pour l'un comme pour l'autre. Mais il savait que s'il ne répondait pas Mahna insisterait. Rollo avait beau chercher une manière d'esquiver la question il ne put que se résigner à lui avouer la vérité. Il se redressa donc, fixant le sol afin de chercher ses mots. Sans avoir à regarder sa sœur il ressentit l'agitation qui l'animait. Sa réaction devait certainement la surprendre. Il soupira légèrement avant de la fixer droit dans les yeux et de lui dire d'un ton calme et sincère.


"Je ne l'approuve pas. Pour de nombreuses raisons."

Il marqua un bref silence puis reprit.

"Le fait que vous soyez liés par le sang et par les liens du mariage est incompatible à mes yeux. Qui plus est, je ne pense pas que votre couple soit réel... Mais je pense que mon point de vue n'est pas assez objectif pour émettre un tel jugement."

Il s'approcha légèrement d'elle afin de conclure sur l'essentiel.

"Et la dernière raison est la suivante..."

Il parcourut les derniers centimètres qui les séparaient afin de déposer un délicat baiser sur les lèvres de Mahna. Une fois ceci accomplit il retourna à sa place, affichant un sourire effacé. Rollo n'avait pas trouvé de meilleur moyen pour lui expliquer ce qu'il ressentait à son égard. Même si c'était peut être une erreur par manque de point de comparaison, son cœur s'était mit à battre la chamane lorsqu'il lui offrit ce baiser. Elle était la seule personne à le comprendre et qu'il respectait dans son entourage. La seule pour qui il sacrifierait tout sans la moindre hésitation. Il ne se rappelait plus exactement à quand remontait cette révélation, mais Rollo savait pertinemment qu'il était jaloux de son couple avec Lelouch depuis leur commencement. Mais à son souvenir, c'était tout d'abord parce-qu'il ne pouvait plus voir Mahna de la même façon et qu'il avait l'impression que cette relation le priverait plus tard de son affection. Par chance, cela n'était jamais arrivé, bien au contraire. Le lien qui les unissaient c'était renforcé avec le temps...

Il ferma les yeux un instant pour faire le vide dans son esprit puis attendit en silence la réaction de Mahna. Elle ignorerait peut être cette réaction. Rollo accepterait sa décision, peu importe la nature de celle-ci. Il ne voulait pas être la pièce d'un puzzle qui deviendrait un problème. La seule chose qu'il souhaitait, c'était son bonheur. Même si celui-ci passait par son malheur. Cela faisait maintenant des années qu'il supportait en silence cette situation, il pourrait certainement poursuivre. Du moins, il l'espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 14:47

Si Rollo avait vraiment besoin d'être puni à chaque fois qu'il utilisait son Geass, Mahna était toute prête à lui mettre une gifle pour chaque utilisation !! S'il suffisait de cela pour qu'il cesse de s'en servir, elle était prête à le faire ! Et ça vaudra parfaitement un arrêt du coeur ! Elle avait de la poigne, la petite princesse ! Et bien heureusement qu'elle n'avait pas remarqué l'utilisation de son geass car il se serait pris sa première gifle. Elle l'aimait trop pour le voir mettre sa vie en danger de cette façon. Elle avait besoin de lui. Elle serait même prête à l'enfermer dans sa chambre comme on le faisait avec un enfant qui aurait fait une bêtise. Son côté mère-poule se faisait encore sentir. Mais elle l'aimait .... Rollo faisait parti de sa vie et elle n'accepterait jamais qu'il puisse en disparaître.

Jamais ....

Cependant, elle avait besoin de savoir ce qu'il pensait réellement de sa relation avec Lelouch. Les deux époux savaient qu'ils bravaient un interdit. Ils avaient le même père donc le même sang et ils avaient quand même décidé de s'aimer comme des adultes le feraient. Ils s'étaient mariés pour pouvoir rester ensemble envers et contre tous, pour faire taire les langues haineuses qui disaient de Mahna qu'elle était la poupée de luxe de l'Empereur. Ils s'aimaient. Et leur relation qui aurait dû être platonique ne l'était pas. Et ils savaient tous les deux que ça pourrait déranger, choquer, dégouter leur entourage. Voilà pourquoi personne ne devait jamais savoir. Seul Rollo avait été mis dans le secret et elle avait besoin de savoir ce qu'il en pensait.

Elle ne voulait pas le dégouter. Elle ne voulait pas qu'il puisse être écoeuré de sa relation avec Lelouch. Elle ne voulait pas qu'il voit en eux des pêcheurs qui n'avaient plus aucune moral.

Son coeur battit la chamade quand il s'écarta d'elle pour se redresser. Elle fronça les sourcils, inquiète. Elle avait vu sa réaction et elle s'en inquiétait vraiment. Pourtant, ils étaient tous les deux encore très liés, mais davantage que jadis et ce, tout en connaissant la vérité. Rollo l'aimait, il la câlinait dès qu'il en avait l'occasion et il avait été le premier à déposer un baiser indirect sur ses lèvres dans les jardins. Ça devait donc signifier qu'elle ne l'écoeurait pas, n'est-ce pas ? Alors pourquoi quittait-il ses bras et la chaleur de son corps ?

"Je ne l'approuve pas. Pour de nombreuses raisons."

Elle baissa les yeux. Bien évidemment qu'il ne l'approuvait pas. Il aimait tant Lelouch et il craignait sans doute qu'elle soit une gêne entre eux. Peut-être la voyait-il ainsi d'ailleurs. Peut-être s'était-il attaché à elle car il était ainsi plus facile de pouvoir rester proche de Lelouch. Rollo savait parfaitement que son frère ne l'aurait pas accepté s'il n'avait pas aimé Mahna ...

Elle secoua la tête. Non. L'amour de Rollo à son égard était sincère. Il l'aimait parce qu'elle était Mahna. Pas parce qu'elle était la personne la plus proche de son frère. Pas pour gagner l'affection de Lelouch. Il l'aimait elle. Elle ne devait jamais en douter.

"Le fait que vous soyez liés par le sang et par les liens du mariage est incompatible à mes yeux. Qui plus est, je ne pense pas que votre couple soit réel... Mais je pense que mon point de vue n'est pas assez objectif pour émettre un tel jugement."

Mahna redressa la tête, surprise. Ainsi, il ne voyait pas leur couple comme quelque chose de réel ? Pourtant, il l'était. Lelouch et elle étaient un couple. Ils s'aimaient. Comme un frère et une soeur. Comme des amants. Leur amour était une combinaison de tout cela et c'était cela qui le rendait encore plus fort.

Voulant clarifier la situation, elle se pencha un peu vers lui pour capter son regard. Si elle lui avait demander son avis, c'était parce qu'elle savait que son point de vue était impartial. Il savait faire la part des choses.

" Ro... "

"Et la dernière raison est la suivante..."

Elle écarquilla les yeux. Lui aussi s'était rapproché et avait déposé un si délicat baiser sur ses lèvres qu'elle en fut complètement retournée. Elle avala sa salive et porta ses doigts à ses lèvres. Venait-il réellement de l'embrasser ? Mais .... c'était un enfant .... Que cela pouvait-il donc signifier ? Elle détourna le visage alors qu'elle sentait des larmes naître dans ses yeux sans qu'elle en comprenne la raison.

Rollo l'avait embrassée. Ce baiser était l'explication de la raison pour laquelle il n'approuvait pas son union avec Lelouch. Alors ....

L'aimait-il ? L'aimait-il réellement de cette façon ?

Elle regarda son petit frère, abasourdie. Lui n'osait plus la regarder. Sans doute appréhendait-il sa réaction.

Mahna leva la main et vint glisser ses doigts dans les cheveux de Rollo. A ses yeux, il avait toujours été un enfant mais elle était tellement touchée et heureuse qu'il puisse ouvrir ainsi son coeur et se permettre d'aimer de cette façon. Elle ne doutait pas des sentiments qu'il ressentait. Il écoutait son coeur et si son coeur lui disait qu'il était amoureux d'elle alors son coeur savait ce qu'il faisait. Et jamais elle n'irait le blâmer pour cela. Au contraire.

Elle rapprocha son visage de celui de son petit frère et déposa un tendre baiser sur son front et un autre sur sa joue avant de le regarder dans les yeux, caressant délicatement son visage.

" Je t'aime, Rollo. Je te demande pardon de ne pas avoir vu tes sentiments avant ..... " murmura-t-elle alors que des larmes roulaient sur ses joues. Pourtant, elle lui sourit, les pommettes rougissantes. " J'ai une chance insensée de t'avoir auprès de moi .... je ne mérite pas tant d'amour de ta part ..... "

Elle porta sa main libre à son visage pour masquer ses yeux. Pourquoi l'aimaient-ils tous tant alors qu'elle était incapable de leur en offrir autant en retour ?!! Elle n'était même pas capable de les protéger et d'effacer pendant quelques instants leurs doutes et leurs craintes.

Ses épaules se secouèrent sous les sanglots qui affluaient. Pourquoi l'aimait-il tant alors qu'elle ne le méritait pas ?!!!

" Rollo ..... " sanglota-t-elle alors que sa main avait glissé du visage du garçon pour s'agripper à sa chemise, la froissant entre ses doigts. " Je .... je voudrais tant pouvoir être à la hauteur pour en mériter autant ..... "

Mais elle ne l'était pas ... Elle n'était qu'un poids pour eux. Lelouch. Rollo. Suzaku. Elle n'était qu'une source d'inquiétude pour eux et ça finirait par causer leur perte ....


_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 15:29

Rollo ne put qu'afficher un air de mécontentement à la suite de ses paroles. Alors que sa bien aimée sanglotait il passa une main derrière sa tête afin de la rapprocher de lui, lui permettant ainsi de reposer celle-ci sur son torse, juste à côté de la main qui tenait fébrilement sa chemise. Le jeune garçon déposa un délicat baiser dans la chevelure de sa sœur avant de plonger sa main dans celle-ci. Cette faiblesse dont elle pensait être atteinte... Tout cela n'était que l'œuvre de l'influence de Lelouch. C'est parce-qu'elle n'avait jamais été respectée et regardée comme elle devait l'être que cette désagréable sensation d'être un poids hantait son cœur. Il caressa délicatement la chevelure de Mahna avant de prendre la parole, usant d'une voix très douce.

"Tu te sous estimes bien trop Mahna. Tu es bien plus forte que tu ne sembles le croire. Mais si tu penses ainsi, c'est parce-que tu n'as jamais été perçue selon ta vrai valeur... Tu portes le poids de bien des décisions sur tes épaules, tu es un pilier de ce royaume, même si tu ne sembles pas le voir ainsi..."

Il marqua une courte pause puis reprit.

"Si tu n'avais pas était là, Lelouch ne serait pas où il est aujourd'hui. Je ne serais pas non plus face à toi en ce moment. Tu es à mes yeux bien plus que ma soeur, bien plus que ma bien aimée... Tu es celle qui a sauvée mon âme. C'est sans doute pour cela que je refuse de te voir dans un tel état. Tout comme je refuse d'entendre de telles propos émaner de ta bouche."

Il redressa son visage, essuyant délicatement les larmes qui coulaient des yeux de sa sœur avant de poursuivre, s'assurant qu'elle écoutait attentivement ce qu'il avait à lui dire.

"Ton regard, cette étincelle qui brille dans tes yeux lorsque tu me dévisage, celui-ci m'a sauvé bien des fois. Ne crois pas que ce n'est pas parce-que tu ne risque pas ta vie chaque jour que tu n'es pas importante. Si tu venais à mourir, tu serais à l'origine d'une faiblesse au sein de Britannia et cela pourrait sonner le glas de ce que Lelouch tente de construire depuis le jour où il est devenu Zéro. Alors oui, tu mérites amplement cette amour."

Rollo lui adressa un délicat sourire puis l'embrassa à nouveau, avec bien plus de passion et de tendresse qu'auparavant. Il décolla ses lèvres des siennes puis ajouta en collant son front sur le sien tout en passant délicatement sa main sur sa joue.

"Souviens toi de ce baiser comme un gage de remerciement pour tout ce que tu as accomplie..."

Il s'écarta ensuite d'elle, déplaçant délicatement une mèche de ses cheveux de son visage avant de lui adresser un doux sourire. Après quoi il quitta le confort du canapé afin de marcher, se dirigeant vers la fenêtre qui donnait sur la cour extérieur. Il observa en silence le ciel pendant un instant, laissant le temps à sa sœur de se remettre de ses émotions. C'est donc après plusieurs minutes qu'il tourna son visage vers elle avant de lui dire d'un ton calme.

"Je vais quitter Britannia, Mahna. Je ne souhaite pas rester en ces lieux en te sachant avec un tel poids sur les épaules. Tu n'as nullement besoin d'un frère qui t'oblige à faire un choix. Et il est préférable pour toi de rester avec Lelouch, en sécurité. Je ne saurais pas à l'image de Suzaku un fardeau, une personne de plus qui t'accable par le biais de ses sentiments."

Il soupira légèrement avant de poursuivre.

"Je ne t'oublierai pas, rassures toi. Mais je sais aussi que je ne pourrais rester ici sans en arriver à défier Lelouch. Pas uniquement pour toi, mais aussi pour m'opposer à sa conception des choses. Il est temps pour moi de faire mes propres choix et de changer ce monde à ma manière..."

Une larme s'écoula lentement sur sa joue. Cette décision le peinait énormément car il savait que cela le séparerait de Mahna. Mais il savait aussi qu'en faisant cela il deviendrait un ennemi du royaume. Si son frère avait choisit la voie de la destruction, il ferait en sorte d'être celle de paix. Ce n'est pas en jouant au pantin durant toute sa vie qu'il gagnerait le respect de Lelouch. Sans pour autant le combattre, il allait faire en sorte de faire cesser ces combats, de chercher un terrain d'entente...
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 19:44

Blottie contre lui, Mahna sentait sa chaleur, elle sentait les battements de son coeur contre son sa main fébrile. Pourquoi les choses devaient-elles tourner de cette façon ? Qu'avait-elle pu faire de mal pour qu'elle puisse faire souffrir à ce point les gens qu'elle aimait ? Rollo ... Il avait tant mûri ... tant grandi ... Elle se souvenait d'un garçon effacé, timide d'un rien qui n'osait pas vraiment prendre la parole et faire part de ses envies. Combien de fois l'avait-elle poussé à lui dire ce qu'il avait sur le coeur, à lui faire part de ce qu'il désirait lorsqu'ils sortaient tous deux en ville alors qu'ils étaient encore à l'Académie Ashford ? Combien de fois l'avait-elle vu rougir au début qu'ils se connaissaient quand elle le câlinait sans gêne en lui disant combien elle l'aimait ? Il était si touchant dans sa candeur qu'elle n'avait pas pu lui résister. Et aujourd'hui, il avait mûri et c'était lui qui la serrait contre lui pour faire taire ses sanglots. Et elle l'aimait toujours aussi fort.

Parce qu'il était lui.

Parce qu'il écoutait enfin son coeur.

Mais pour qu'il puisse s'accomplir totalement, elle devait le laisser se détacher d'elle, elle le savait. Égoïstement, elle ne voulait pourtant pas être séparée de lui. Ne pensait-elle donc qu'à sa petite personne ? Ils l'aimaient tous tellement et elle, elle n'était qu'une égoïste ...

"Tu te sous estimes bien trop Mahna. Tu es bien plus forte que tu ne sembles le croire. Mais si tu penses ainsi, c'est parce-que tu n'as jamais été perçue selon ta vrai valeur... Tu portes le poids de bien des décisions sur tes épaules, tu es un pilier de ce royaume, même si tu ne sembles pas le voir ainsi..."

C'est faux .... Je ne suis pas un pilier, je suis une contrainte pour chacun de vous. Je vous garde reliés à moi ....

"Si tu n'avais pas était là, Lelouch ne serait pas où il est aujourd'hui. Je ne serais pas non plus face à toi en ce moment. Tu es à mes yeux bien plus que ma soeur, bien plus que ma bien aimée... Tu es celle qui a sauvée mon âme. C'est sans doute pour cela que je refuse de te voir dans un tel état. Tout comme je refuse d'entendre de telles propos émaner de ta bouche."

Ne dis pas cela .... ça sonne comme un adieu alors ne dis pas ça ....

Elle le sentit lui relever le visage et elle planta son regard plein de larmes dans celui de son petit frère. Mais pouvait-elle encore l'appeler ainsi ? Oui ... bien-sûr que oui. Lelouch était bien toujours son frère alors pourquoi Rollo ne pouvait pas l'être également ? Elle s'en fichait bien d'avoir des relations étranges et malsaines avec ses frères. A ses yeux, il n'y avait rien de malsain à les aimer de cette façon. Lien du sang ou pas, ils étaient sa famille tous les deux. Elle était bien amoureuse de Lelouch alors pourquoi devoir châtier Rollo qui était amoureux d'elle alors qu'il ne partageait même pas le même sang ?

De nouvelles larmes roulèrent sur les joues de la jeune demoiselle qu'il s'empressa d'effacer.

"Ton regard, cette étincelle qui brille dans tes yeux lorsque tu me dévisage, celui-ci m'a sauvé bien des fois. Ne crois pas que ce n'est pas parce-que tu ne risque pas ta vie chaque jour que tu n'es pas importante. Si tu venais à mourir, tu serais à l'origine d'une faiblesse au sein de Britannia et cela pourrait sonner le glas de ce que Lelouch tente de construire depuis le jour où il est devenu Zéro. Alors oui, tu mérites amplement cette amour."

C'est parce que je t'aime que je te regarde de cette façon .... Je t'aime tant ....

Rollo se pencha vers elle et l'embrassa à nouveau, cueillant ses lèvres des siennes dans un baiser plus passionné que le précédent. Elle y répondit, ses larmes se mêlant au goût de leur échange. De plus en plus, Mahna avait l'impression qu'une cassure allait se faire. Quelque chose était en train de se briser. Elle ne voulait pas cela ..... Elle ne voulait pas ....

"Souviens toi de ce baiser comme un gage de remerciement pour tout ce que tu as accomplie..."

Elle secoua la tête, sa main venant se glisser dans les cheveux du garçon alors qu'elle gardait les yeux levés vers lui.

" Pourquoi est-ce que ce baiser sonne comme un adieu, Rollo ? " lui demanda-t-elle, douloureuse. Il préféra rompre tout contact avec elle et s'éloigner afin de se donner contenance. Observer la vue était sans doute plus facile que regarder Mahna ....

"Je vais quitter Britannia, Mahna. Je ne souhaite pas rester en ces lieux en te sachant avec un tel poids sur les épaules. Tu n'as nullement besoin d'un frère qui t'oblige à faire un choix. Et il est préférable pour toi de rester avec Lelouch, en sécurité. Je ne saurais pas à l'image de Suzaku un fardeau, une personne de plus qui t'accable par le biais de ses sentiments."

A ses premières paroles, elle écarquilla les yeux. Quelque chose se brisa dans son coeur et pourtant, elle n'était pas tellement surprise. Elle savait que ça arriverait. Elle l'avait pressenti. Mais elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas être séparée de lui ..... Elle releva la tête vers lui, serrant le poing.

" Ça suffit. Ni toi ni Suzaku n'êtes des fardeaux pour moi ! Il ne m'accable en rien par ses sentiments ! Tout comme je ne me sens pas accablée par les tiens ! " s'emporta-t-elle. S'il y avait quelqu'un à blâmer dans cette histoire, c'était uniquement elle !

"Je ne t'oublierai pas, rassures toi. Mais je sais aussi que je ne pourrais rester ici sans en arriver à défier Lelouch. Pas uniquement pour toi, mais aussi pour m'opposer à sa conception des choses. Il est temps pour moi de faire mes propres choix et de changer ce monde à ma manière..."

C'en fut trop pour la jeune femme qui se leva. Elle le rejoignit et sentit son coeur se briser en voyant cette larme rouler sur sa joue. Ni une ni deux, elle l'attrapa par les épaules et le serra contre elle, l'enlaçant avec besoin.

" Idiot.... Je ne t'empêcherai jamais de partir si c'est ce que tu souhaites " lui murmura-t-elle doucement à l'oreille. " Mais il est hors de questions de cesser de se voir. Je me fiche de la façon dont on s'y prendra mais je ne resterai pas les bras ballants à te regarder partir sans savoir quand je te reverrai. "

Elle s'écarta légèrement pour le regarder dans les yeux, venant effacer les larmes de son visage poupin.

" Si ton coeur te dit de t'éloigner alors je te laisserai faire. Peu importe les raisons. Mais tu es mon frère. "

Elle lui attrapa une main et la blottit contre son coeur.

" Et tu auras toujours ta place ici, mon ange. "

Elle leva sa main et y déposa un baiser. Elle ne le laisserait pas partir avec de l'inquiétude et des regrets.

" S'il faut jouer de malice pour pouvoir se voir alors je deviendrai la meilleure en ce domaine. Ce n'est pas un adieu, Rollo. Même si j'aimerai de toute mon âme te garder auprès de moi, je t'aime trop pour étouffer tes désirs. "

Elle esquissa un léger sourire avant de se pencher doucement et de déposer un léger baiser sur les lèvres de son petit frère.

" Mais ça ne change rien au fait que ce soir et cette nuit, tu es tout à moi. Tu dois honorer la dernière mission que ton Impératrice t'a donné. "

Et elle ne transigerait pas. Il allait se reposer, il allait manger et ils dormiraient ensemble, comme c'était prévu. Rien ne changerait cela.

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 21:50

Rollo resta attentif à tout ses dires. Ses intentions étaient nobles, mais bien trop dangereuses à son goût. Pouvait-il vraiment se permettre de lui faire suivre une telle route? Sachant pertinemment que Lelouch déploierait tout les moyens en sa possession pour tenter de le faire disparaître définitivement de sa vie? Il savait que Mahna ne craindrait pas pour sa vie puisqu'il l'aimait, mais quand bien même, la laisser prendre autant de risques pour lui était de l'ordre de l'inconscience. Et si elle venait à être mêlée à un conflit et qu'un tir la touche par erreur? Rollo ne pourrait jamais se le pardonner...

Il goûta avec délectation aux lèvres de sa sœur avant d'écouter sa dernière phrase. Il ne put s'empêcher d'afficher un sourire conquit face à l'innocence de Mahna. Le jeune homme honorerait sa promesse et profiterait de cette dernière nuit en sa compagnie bien qu'il savait pertinemment que ce serait peut être son dernier instant d'intimité avec elle. Ou du moins de paix. Bien qu'il croyait en sa bien aimée, il n'estimait pas qu'elle serait capable de déjouer la vigilance de Lelouch afin de le rejoindre en catimini. C'est sans doute pour cela qu'il la serra contre lui sans pour autant prendre la parole. Rollo supposa qu'il était nécessaire d'attendre pour lui exprimer son point de vue au sujet de cette idée de tromper ainsi l'Empereur. Son amour pour elle ne devait pas être la cause d'une cassure dans la relation de Mahna avec Lelouch. Même s'il aurait espéré pouvoir conquérir son cœur et l'emmener loin de Lelouch. Ses sentiments d'affection pour son frère l'empêchait de commettre un tel acte...

Rollo caressa délicatement le visage de Mahna avant de déposer un délicat baiser sur son front pour finalement prendre la parole, usant d'un ton très doux.


"Rassures toi, je resterai près de toi ce soir... Mais nos chemins se sépareront après cette nuit..."

Il approcha ses lèvres de celles de sa bien aimée avant d'ajouter tout en fermant légèrement les yeux.

"Il ne tient qu'à toi de décider de la teneur de cette soirée..."

Il aurait voulu, l'espace d'une soirée, être celui qui trônerait dans le cœur de Mahna. Mais pouvait-il réellement lui demander une telle chose? N'était-ce pas irrespectueux de demander qu'elle lui fasse cet honneur? Après tout, c'était sa décision... Il l'aimait et ne pouvait le nier. Si celle-ci souhaitait jouir de cette soirée pour partager un tel sentiment, il l'accepterait avec joie. Ainsi, même s'il venait à mourir dans les jours à venir par la faute de cette décision, il pourrait au moins s'estimer heureux d'avoir connu une nuit magique où l'amour prenait tout son sens... C'est pour cela que ce soir, il serait aux ordres de Mahna, il obéirait à ses désirs afin de la combler. C'était son devoir et un privilège qu'il se devait de lui accorder. Car demain serait un autre jour...
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 22:22

C'était bien mal la connaître que de croire qu'elle était toute dévouée aveuglément à Lelouch. Elle n'était pas si naïve que tout le monde pouvait le penser et elle savait faire la part des choses. Bien qu'Impératrice, elle jugeait qu'elle n'avait pas à interférer dans certaines choses. Si elle voulait revoir Rollo une fois qu'il aurait quitté Britannia alors elle le reverrait. Elle connaissait son numéro par coeur et quand bien même changerait-il de téléphone par sécurité, il connaissait le sien. Ils ne resteraient pas séparés. Ce serait bien trop dur pour elle comme pour lui. Ils avaient été un soutien l'un pour l'autre pendant des mois avant que Lelouch n'apprenne la vérité et ne revienne vers elle. Et quand bien même, sa relation avec Rollo n'en avait pas pâti.

Lui demander de tirer un trait sur lui était impossible.

Lui demander de l'oublier, de ne plus le revoir était impossible.

Cette maudite vie était bien trop cruelle ... Ils n'étaient tous que des enfants et devaient lutter comme des adultes. Ils avaient une vie qu'ils n'avaient jamais demandé. Elle suivait Lelouch par amour, parce qu'il voulait construire un monde plus sûr et plus paisible mais ce n'était pas pour elle qu'il le faisait. Elle le savait parfaitement.

Nanally était le moteur de Lelouch. Il se battait pour elle, pour lui offrir ce monde qu'elle désirait tant. Elle le soutenait, elle l'aimait mais elle n'était pas aveugle pour autant .... Elle faisait juste semblant de ne pas y penser pour ne pas laisser le doute s'installer en elle. Y penser trop souvent la pousserait à se demander si Lelouch l'aimait sincèrement. Y penser trop souvent la pousserait à se demander s'il ne lui tournerait pas le dos une fois Nanally revenue auprès de lui. Et elle en aurait bien trop mal. Alors elle préférait croire en son amour, en ses paroles, en sa tendresse.

Ils étaient des âmes-soeurs ...

"Rassures toi, je resterai près de toi ce soir... Mais nos chemins se sépareront après cette nuit..."

Il la touchait autant qu'elle le touchait. Peut-être pour se souvenir de la texture de sa peau, de sa chaleur, de la façon dont battait son coeur. Il l'avait serré contre elle et elle avait senti toute sa tendresse dans son étreinte. Se séparer serait bien trop durs. Elle lui disait qu'elle acceptait de le laisser partir mais en réalité, c'était faux. Elle ne voulait pas qu'il parte. Elle prenait sur elle, lui souriait tendrement, mais elle crevait d'envie de pleurer, de laisser sa souffrance sortir. Mais elle n'en avait pas le droit. Ce serait faire du mal à Rollo et il ne méritait pas cela.

Un long frisson la parcourut alors qu'elle le voyait se rapprocher à nouveau d'elle. Ses lèvres humides effleuraient presque les siennes et son coeur s'emballa à nouveau alors qu'elle tenait dans sa main l'une des mains de son petit frère.

"Il ne tient qu'à toi de décider de la teneur de cette soirée..."

Elle ferma les yeux un instant. Rollo .... son petit frère .... Un enfant .... Il allait partir, la laisser derrière lui sans espoir de le revoir bientôt. Etait-ce là un réel au-revoir ? Elle avait mal. Elle avait tellement mal. La douleur lui fit penser à Lelouch. Elle lui demanda pardon silencieusement pour toutes les larmes qu'elle verserait pour Rollo alors qu'il la serrerait dans ses bras.

Sa langue passa sur ses lèvres pour les humecter et elle gagna celles de Rollo pour l'embrasser. Si ces baisers lui permettaient d'être heureux ce soir et cette nuit et de partir le coeur léger, alors elle lui offrirait cela à défaut de pouvoir lui offrir un amour inconditionnel et unique. Elle l'embrasserait, elle le câlinerait et lui donnerait l'illusion qu'elle peut être à lui. C'était la moindre des choses qu'elle pouvait faire pour lui. C'était le seul cadeau qu'elle pouvait lui offrir.

Ses mains se perdirent dans les cheveux courts de son petit frère et elle lui offrit un vrai baiser d'adultes. Elle n'était pas amoureuse de lui. Mais elle l'aimait trop pour lui refuser un instant de bonheur. Elle l'aimait trop .... Elle était faible ... tellement faible .... Son corps et son âme appartenaient à Lelouch mais elle pourrait l'abreuver de baisers au moins cette nuit et lui permettre de dormir dans ses bras, comme il était convenu avant que cette conversation ne prenne cette horrible tournure ....

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Mer 7 Juil - 23:02

Leurs baisers se faisaient de plus en plus passionnés, jusqu'au moment où elle lui offrit un baiser d'adulte, un de ceux qu'elle avait échangée avec Lelouch bien des fois. Mahna lui paraissait si docile... Tant et si bien qu'il se demandait si tout cela était le fruit d'un amour véritable ou une faiblesse de la part de sa sœur. Dans le doute devait-il réellement profiter de ce privilège? Après tout, si elle agissait uniquement dans le but de lui faire plaisir, n'en souffrirait-elle pas par la suite? Même si Rollo la désirait et souhaitait dépasser, ou plutôt surpasser leur statut amical, il ne voulait pas que ce soit au prix d'autre chose. Cela devait être issu d'un consentement mutuel. Serait-il alors égoïste de profiter de cela que pour une seule nuit?

Son esprit étant assailli par la crainte d'une telle révélation il se sépara d'elle. Il put lire l'incompréhension dans le regard de sa sœur mais aussi une certaine forme de regret. C'était clair, elle n'agissait nullement par amour mais plutôt par nécessité. Rollo plaça ses doigts sur ses lèvres avant de lui dire d'un ton calme, dénué de sentiments.


"N'écoutes tu donc pas ce que je te dis Mahna? Je ne veux pas recevoir quelque chose de factice de ta part... Si je ne te connaissais pas cela pourrait passer pour de la manipulation..."

Il afficha un air de mécontentement. Bien qu'il avait apprécié un tel contact avec elle, il se maudit de l'avoir poussée à faire une telle chose. Son cœur était hors de portée, c'était dorénavant clair. Il réprima du mieux qu'il pouvait la colère qui l'habitait avant de lui dire en tentant d'user d'un ton plus serein, plus agréable.

"Je t'aime Mahna, et je sais que toi aussi. Mais ne refais plus jamais ça. Je ne veux pas que tu agisses de cette manière. Tu n'as pas à te sacrifier pour moi. N'ai pas la faiblesse de croire que je ne suis encore qu'un enfant. Certes, je manque d'expérience, mais je ne suis pas stupide."

Il détourna le regard à la suite de ses mots, furieux. Ils passeraient la soirée en tant qu'amis, rien de plus, rien de moins. Même s'il regrettait un tel choix, il ne pouvait forcer sa sœur à éprouver les mêmes sentiments qu'elle. Rollo se demandait pourquoi elle avait agit ainsi, espérait-elle lui faire plaisir en lui offrant ce qu'il voulait sans condition? Le jeune garçon avait bien du mal à reconnaître sa sœur ce soir. Il se sentit trahit, était-ce donc le résultat après avoir fréquenté si longtemps Lelouch? Les résultats... Elle n'avait pas besoin de ça.

Il la regarda d'un air neutre. Ce qu'elle avait fait ne changeait rien à ce qu'il ressentait pour elle. Mais il était maintenant habité par une peur, celle de ne pas faire ce qu'il faut pour elle. Décidément, le fait qu'il parte du royaume semblait la bouleverser. Il ouvrait peu à peu les yeux, cette révélation lui permettant de mieux comprendre sa sœur. Rollo resta silencieux un moment avant de lui demander d'un ton calme.


"Accepterais-tu de m'accorder une audience en présence de Lelouch?"

Il s'approcha d'elle afin de se saisir d'une de ses mains puis poursuivit.

"Si le fait que je choisisse de partir te perturbe au point de faire de telles erreurs, aide moi à résoudre cette histoire afin de pouvoir rester à tes côtés. Je ne veux pas non plus te perdre, si tu penses que c'est me protéger de te cacher derrière un masque, tu fais fausse route Mahna. Si tu supposes que j'ai la moindre chance de comprendre Lelouch, alors aides moi..."

Il afficha un regard déterminé. Il avait été stupide. Ce baiser venait de lui ouvrir les yeux. Il ne faisait que fuir, cela ne résoudrait absolument rien. S'il s'éloignait de Britannia, que pourrait-il bien faire? Était-il capable de se rapprocher de Lelouch? Cela serait sa dernière tentative. Si celui-ci tentait de le manipuler une fois de plus, il ferait de son faux frère un ennemi. Même s'il avait été la première personne à lui faire connaître le sentiment d'être aimé, c'était inconditionnellement Mahna qui lui avait ouvert les yeux. Depuis que Lelouch avait retrouvé la mémoire il était clair que Rollo ne comptait plus à ses yeux. Qui était-il donc pour se permettre de le traiter ainsi? Si celui-ci s'avisait de le renier, il sortirait de sa vie. Il était peut être temps pour lui d'affronter son Grand frère... Mais pour cela, il aurait besoin de Mahna. Non pas parce-qu'elle avait une influence sur lui mais tout simplement pour qu'elle voit Lelouch sous son vrai jour en sa présence. Et si celui-ci se ravisait, alors il redeviendrait loyaux à ses principes. Mais avant d'adhérer à quoi que ce soit, il devait comprendre quel était le but réel de Lelouch.
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Jeu 8 Juil - 1:44

Ce baiser fut sans doute celui de trop. Rollo s'était écarté et Mahna avait la sensation d'un goût amère dans la bouche. Elle n'aurait pas dû faire cela. Si elle savait bien quelque chose à propos de Rollo, c'était qu'il était loin d'être stupide et qu'il savait voir les choses telles qu'elles étaient vraiment. Et ça ne rata pas.

Naïve Mahna ....

"N'écoutes tu donc pas ce que je te dis Mahna? Je ne veux pas recevoir quelque chose de factice de ta part... Si je ne te connaissais pas cela pourrait passer pour de la manipulation..."

La jeune femme baissa les yeux puis la tête alors qu'elle sentait qu'une partie de son monde s'écroulait devant ses yeux.

Pensais-tu vraiment qu'il profiterait de la situation ?

Sa tête pencha légèrement de côté alors que de ses yeux bruns coulaient des larmes.

"Je t'aime Mahna, et je sais que toi aussi. Mais ne refais plus jamais ça. Je ne veux pas que tu agisses de cette manière. Tu n'as pas à te sacrifier pour moi. N'ai pas la faiblesse de croire que je ne suis encore qu'un enfant. Certes, je manque d'expérience, mais je ne suis pas stupide."

Comment pourrais-je croire que tu es un enfant après tout le sang que l'on t'a mis sur les mains ?

Son corps se mit à trembler. Pourquoi avait-elle fait cela ? Parce qu'elle avait paniqué. Parce qu'elle voulait être la hauteur de l'amour qu'il ressentait pour elle. Parce qu'elle avait peur de le perdre définitivement, qu'il disparaisse dans un brouillard dont il ne sortirait jamais, que son image finisse par disparaitre de son esprit et qu'elle en vienne à oublier le son de sa voix. Pour tout cela, elle avait cru qu'agir ainsi le ferait rester. Mais c'était se tromper soi-même et tromper le coeur de Rollo. Elle n'avait pas réfléchi. Elle n'avait pas vu le mal.

J'avais peur ....

Elle ne s'était pas rendu compte qu'elle pourrait donner cette impression.

Manipulation ...

N'était-ce pas ce qu'il lui avait dit ? Que ses actes pouvaient passer pour de la manipulation ? Pensait-il réellement qu'elle pourrait être capable de le manipuler ?

De nouvelles larmes coulèrent de ses yeux grands yeux toujours baissés et elle sentit le sol se dérober sous ses pieds, tombant à genoux sur le tapis qui recouvrait le carrelage froid de sa chambre. Une douloureuse sensation la parcourut alors qu'elle revoyait sa vie d'avant l'académie, quand elle n'était encore que cette poupée sans âme manipulée par la famille Britannia. C'était sans doute pour cela qu'elle collectionnait les poupées, pour s'assurer chaque jour de ne pas ressembler à ces pantins sans âmes et sans saveur.

Naïve Mahna .... ne vois-tu pas que tu détruis tout ?

"Accepterais-tu de m'accorder une audience en présence de Lelouch?"

Elle cligna des yeux doucement avant de relever doucement ses yeux sans lueur alors que Rollo venait de la rejoindre pour se saisir d'une de ses mains.

"Si le fait que je choisisse de partir te perturbe au point de faire de telles erreurs, aide moi à résoudre cette histoire afin de pouvoir rester à tes côtés. Je ne veux pas non plus te perdre, si tu penses que c'est me protéger de te cacher derrière un masque, tu fais fausse route Mahna. Si tu supposes que j'ai la moindre chance de comprendre Lelouch, alors aides moi..."

Elle fixa ses grands yeux bruns dans les yeux de son petit frère et serra ses doigts sur la main qui tenait la sienne. Les choses devaient-elles être si douloureuses ? Était-elle en train de tout détruire ? Pourquoi avait-elle la sensation que son monde était en train de se fissurer ?

" Mahna ... " murmura-t-elle doucement alors que ses yeux quittèrent ceux de Rollo pour observer leur mains jointes. Mahna. Alisha. Mahna s'effaçait de plus en plus et Alisha reprenait sa place. Elle cligna des paupières une nouvelle fois et releva les yeux vers son frère.

" Tu auras ton audience auprès de lui ... " murmura-t-elle, soudainement las. Elle était perdue, déstabilisée. Pas tant par les sentiments que lui avait avoué Rollo mais plus par le fait qu'elle était en train de perdre tous ceux qui constituaient son monde et qu'elle n'était pas sûre de pouvoir vivre dans un monde vide de leur présence.

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Jeu 8 Juil - 2:14

Rollo ne put s'empêcher de soupirer face à l'état de sa sœur. Elle était décidément plus émotionnellement fragilisée qu'il ne pouvait l'imaginer. Il la prit dans ses bras afin de la soulever du sol, se refusant à la laisser ainsi. Après l'avoir délicatement décollée du sol, il l'amena vers son lit afin de l'y déposer avec la plus grande des douceur. Il s'assura que celle-ci soit bien allongée tout en ajustant avec soin les coussins sous sa tête. Une fois en place il posa une main sur sa joue afin de la caresser tendrement puis lui dit d'un ton calme et doux.

"Il suffit pour ce soir, je ne veux plus te voir pleurer mon ange. Si tu as besoin de quelque chose, fais m'en part. Pour le moment reposes toi un peu, nous irons manger une fois que tu iras mieux."

Il s'approcha d'elle afin de déposer un baiser innocent sur son front puis ajouta en la regardant droit dans les yeux, ceux-ci exprimant librement l'amour qu'il lui portait.

"C'est moi qui m'occupe de toi ce soir."

Après quoi il se recula légèrement d'elle tout en affichant un sourire rassurant et réconfortant. Il ne voulait plus voir souffrir sa sœur. Ce qui venait de se passer ce soir devait rester entre eux. Une chose était sûre elle avait grand besoin de se ressourcer elle aussi. Il n'était pas le seul à souffrir. Rollo aurait aimé dire que le coupable n'était autre que Lelouch mais il connaissait trop bien celui-ci pour savoir qu'il ne ferait jamais de mal à Mahna. La cause de sa fragilité était donc extérieur. Quoiqu'il en soit il était important qu'elle récupère. Il l'observa un instant avant de se saisir de son téléphone et de contacter directement son frère. La sonnerie retentit trois fois puis se coupa net. Apparemment celui-ci était indisponible. Agacé, Rollo composa un second numéro afin d'être mis en contact direct avec la personne chargée de relayer les messages à l'Empereur. Il eut finalement une réponse, c'était C.C.

"C.C., ici Rollo."

"Rollo... Pourquoi appelles-tu ce numéro?"

"Lelouch est indisponible, et j'ai besoin qu'il reçoive un message."

"... Je t'écoutes."

"Dis lui que Mahna sera absente pendant un temps, elle va prendre un peu de repos. S'il veut des détails qu'il me contacte. Je prendrais personnellement soin d'elle."

"Mahna? Bien. Puis-je savoir où tu comptes l'amener?"

"Je ne sais pas encore, contentes toi de transmettre ce message s'il te plaît."

"J'ai compris..."

Puis elle raccrocha. C.C. était toujours aussi froide. Peu importe, le message était transmis. Il lisait d'hors et déjà de la surprise dans le regard de Mahna. Rollo posa un doigt sur ses lèvres avant de dire d'un ton calme.

"J'insiste, tu en as besoin. Je m'occuperai de tout, toi, reposes toi."

Il ajouta ensuite tout en affichant un délicat sourire.

"Tu devrais être ravie, je pourrais me reposer avec toi puisque je te protégerai pendant ce temps de repos."

Ce repos il en avait besoin tout comme Mahna. Elle bien plus que lui. Il regarda l'heure du coin de l'œil avant de dire sans pour autant regarder sa sœur.

"Nous approchons de l'heure du repas... Tu veux que je demande qu'on te fasse un repas spécial ce soir?"

Une fois sa question posée il la fixa tout en affichant un air calme et posé. Décidément, il déployait toute son énergie pour elle ce soir. Il ne se reposerait qu'une fois assuré que sa sœur serait dans un état plus convenable. Ce n'était pas quelques heures qui feraient la différence. Ce soir il était après tout à son service, non?
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Jeu 8 Juil - 16:17

Mahna sombrait. Pas parce qu'elle n'était pas aimée, pas parce qu'elle se sentait seule. Elle sombrait parce qu'elle se rendait compte qu'elle ferait toujours souffrir quelqu'un. Que ce soit Rollo, Suzaku ou Lelouch. Que se serait-il passé s'ils avaient eu une vie normale, sans cette guerre, sans ces conflits ? Elle n'aurait jamais été séparée de son frère. Ils auraient grandi ensemble. Sans doute auraient-ils fait la connaissance de Suzaku. Puis, plus tard, au lycée, ils auraient rencontré Rollo qui aurait eu une vie normale lui aussi, avec des parents aimants et une enfance heureuse. Et Mahna l'aurait aimé comme elle l'aimait à présent. Elle aurait été sa grande soeur de coeur. Elle l'aurait chouchouté, elle l'aurait couvert de câlins sous le regard bienveillant de Lelouch qui se serait sans doute attaché à ce garçon un peu timide et touchant. Suzaku lui aurait sans doute avoué ses sentiments et elle aurait pu lui dire qu'elle était amoureuse de lui depuis des années. Et tout se serait bien passé. Parce que Lelouch était son meilleur ami et qu'il aurait été heureux pour eux. Ils seraient resté tous ensemble. Et la vie aurait été bien plus douce.

Voilà le rêve que faisait parfois Mahna. Un monde où la guerre n'existait pas. Où il n'y avait ni Elevens, ni Britanniens. Un monde où ils vivaient une vie normale sans souffrance et cruauté.

Mais il n'en était rien et les larmes de sa faiblesse coulaient alors qu'elle lâchait prise. Embrasser Rollo avait été une erreur. Pourtant, s'il avait désiré davantage de baisers, elle lui en aurait donné autant qu'il en désirait. Parce qu'elle l'aimait. Agenouillée sur le sol, elle noua ses deux bras autour du cou de son petit frère quand celui-ci vint la porter délicatement dans ses bras pour la déposer sur le lit. Elle se laissa faire et ferma les yeux un instant en sentant sa douce caresse sur sa joue.

"Il suffit pour ce soir, je ne veux plus te voir pleurer mon ange. Si tu as besoin de quelque chose, fais m'en part. Pour le moment reposes toi un peu, nous irons manger une fois que tu iras mieux."

Elle ferma à nouveau les yeux un court instant au baiser qu'il déposa sur son front. C'était à elle de s'occuper de lui, de faire en sorte qu'il se repose et c'était lui qui était en train de prendre soin d'elle. Le monde était-il donc en train de tourner à l'envers ?

"C'est moi qui m'occupe de toi ce soir."

Oui, le monde tournait à l'envers. Encore une belle preuve de sa faiblesse ....

Elle se tourna sur le côté pour observer ce que faisait son frère. Elle fronça les sourcils en le voyant se saisir de son téléphone. Qu'était-il donc en train de faire ?

"C.C., ici Rollo."

C.C. ? Elle se redressa légèrement, ses yeux s'écarquillant. Et elle ne fut pas au bout de ses surprises. Rollo venait de prendre la décision de l'emmener avec lui pendant quelques jours, l'éloignant ainsi de son époux sans même lui demander ce qu'elle en pensait. S'il y avait bien quelque chose qu'il ne fallait absolument pas faire, c'était d'essayer de l'éloigner de Lelouch, même si c'était soi-disant pour son bien. Rollo ne savait pas de quoi pourrait être capable leur frère si elle s'éloignait de lui. Et elle n'en avait aucune envie. Lelouch était son refuge. Il suffisait qu'elle soit dans ses bras pour que sa souffrance et ses doutes disparaissent. Contre lui, elle ne pensait plus qu'à lui et rangeait au plus profond de son coeur ses peines et sa confusion.

Les yeux écarquillés, elle se redressa alors qu'il venait de raccrocher le téléphone, l'air sûr de lui.

" N... "

Elle n'eut guère le temps de dire quoique ce soit de plus qu'il avait posé ses doigts sur ses lèvres.

"J'insiste, tu en as besoin. Je m'occuperai de tout, toi, reposes toi."

Il avait l'air si calme, bien loin de la réaction qu'il avait eu après cet étrange baiser passionné qu'ils avaient échangés. Mahna leva la main pour se saisir de celle de son petit frère, la serrant dans la sienne, l'écartant de sa bouche.

"Nous approchons de l'heure du repas... Tu veux que je demande qu'on te fasse un repas spécial ce soir?"

Inquiète, elle fronça les sourcils et finit par se redresser totalement, s'asseyant sur le lit, attirant Rollo pour qu'il s'asseoit à ses côtés. Oui, elle était morte d'inquiétude. Avait-il une quelconque idée de ce qu'il venait de faire ?

" Tu ne comprends pas, Rollo. Je ne peux pas partir. Et je ne veux pas partir. Ce que tu viens de faire .... c'est de l'inconscience. Lelouch va être en colère. Il va entrer dans une rage folle quand C.C. lui dira que je pars avec toi. Jamais je ne ferai ça. Jamais je ne le laisserai en arrière, même pour quelques jours. Ça ne marche pas comme ça .... "

Bien-sur que ça lui plairait de passer quelques jours avec Rollo, pour profiter de sortes de vacances. Mais pas de cette manière, pas sans en parler au préalable avec son époux. Le lien qui existait entre Lelouch et elle était bien plus complexe que ce que s'imaginait leur petit frère. Agir de cette façon, c'était comme une trahison. Mahna savait qu'il le verrait de cette façon. Il en souffrirait. Et faire souffrir Lelouch n'était pas une option.

Elle enlaça tendrement Rollo et se serra contre lui.

" Lelouch et moi ne pouvons pas vivre séparés l'un de l'autre, même pour quelques heures. Je ne le laisserai jamais partir loin de moi et il ne me laissera jamais partir loin de lui. En laissant ce message, tu vas avoir attisé sa colère .... Tu ne gagneras pas son amour en faisant cela, mon ange .... "

Et elle ne voulait surtout pas voir son époux faire du mal à son petit frère. Les voir s'entretuer, c'était au-delà de ses forces. Et ce serait de sa faute à elle. Uniquement de sa faute ... Encore ... parce qu'elle était faible ....

" Je te demande pardon ..... " murmura-t-elle en s'agrippant à lui.

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Jeu 8 Juil - 17:07

Resta de marbre face à la réaction de sa sœur. Il ne pouvait se baser que sur deux hypothèses. Lelouch avait utilisé son Geass sur elle ou celle-ci était définitivement corrompue. Dans les deux cas, il ne pouvait se résigner à accepter l'une ou l'autre de ces conditions. Il n'avait même pas remarqué que Mahna venait de l'enlacer. Tout était perdu de son point de vue. La seule solution qu'il lui restait était d'enlever Mahna. Malheureusement, cela reviendrait à agir contre son gré. Et s'il se basait sur son état actuel, cela la détruirait totalement... Lelouch avait donc gagné...

Il lâcha un profond soupir, lassé par ce flot de destruction qui l'entourait. Dorénavant, Rollo n'avait plus le choix. Il devait s'éloigner de Mahna. Même si celui-ci n'avait aucune solution. Peut être qu'en apprenant d'avantage il serait capable de mieux comprendre l'état actuel des choses et d'accepter le choix de sa sœur... Et s'il ne trouvait pas de solution? Dans ce cas il n'aurait qu'une chose à faire... Éliminer son frère. Même s'il l'avait aimé, il était clair que celui-ci n'était plus celui qu'il avait connu. Rollo avait mit du temps pour se rendre compte de ce fait, trop apparemment... Du moins suffisamment pour perdre celle qu'il portait dans son cœur... Il tourna légèrement son visage afin de regarder celui de Mahna puis lui dit d'un ton calme et d'une profonde tristesse.


"C'est donc ton choix... J'en suis navré, Mahna."

Une fois sa phrase finie son Geass fit son apparition dans l'œil de Rollo, figeant sa sœur. Il profita du fait qu'elle soit figée afin de se séparer d'elle. Une fois éloigné du lit il désactiva son Geass. Il la regarda du coin de l'œil avant de lui dire, effaçant d'un geste lent la larme qui coulait le long de sa joue.

"Tu as choisie Lelouch. Je ne sais pas si cela est un réel choix ou une manipulation typique de l'Empereur... Mais quoiqu'il en soit, il m'est dorénavant impossible de rester auprès de toi."

Le jeune garçon poussa la porte de la chambre qui s'ouvrit lentement. Il resta face à celle-ci, laissant l'air frais qui pénétrait dans la pièce frapper son visage. Sans pour autant regarder sa sœur il lui dit alors que son corps se mettait à trembler de peur et de tristesse.

"Adieu, Mahna. Nous nous reverrons peut être un jour..."

Puis il franchit la porte, sa silhouette parcourant le long couloir d'un pas déterminé. Alors qu'il s'avançait vers la seconde porte qui le mènerait à l'extérieur deux gardes se placèrent face à lui. Il s'arrêta avant de les regarder, leur faisant signe de s'écarter. L'un d'eux prit alors à la parole tout en se mettant au garde à vous.

"Navré Sir Rollo mais ordre de l'Empereur, nous ne pouvons autoriser aucune sortie ce soir. Il semblerait qu'il y ait des terroristes aux alentours de la ville. Une unité a était dépêchée afin de régler ce problème."

Il soupira légèrement avant d'utiliser son Geass. Une fois ceci effectué il passa entre les gardes pour ensuite franchir la porte. Il prenait dorénavant la direction de la cour extérieur afin de prendre possession de son Knightmare. Il était maintenant temps pour lui de quitter le royaume de Britannia...
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Jeu 8 Juil - 23:47

Rollo voyait tellement de mal en Lelouch qu'il ne pouvait pas admettre qu'il était dans l'erreur. Mahna n'avait pas subi le geass de son époux et il ne l'avait pas corrompu. La relation qu'ils vivaient tous les deux était sans doute compliquée à expliquer. Elle l'était même pour les deux concernés. Pourtant, Rollo se fourvoyait plus que de raison. Elle était dévouée à Lelouch parce qu'elle le connaissait, parce qu'elle savait absolument tout de lui. Il lui avait tout raconté sans omettre le moindre détail. C'était un pacte qu'ils avaient fait. En se retrouvant, en s'unissant l'un à l'autre, ils s'étaient promis de ne jamais rien se cacher. Ainsi, il savait que la jeune femme avait été amoureuse de Suzaku et qu'elle éprouvait toujours des sentiments encore confus envers le japonais.

Sans doute cette relation les mènerait à leur perte mais ils resteraient ensemble. Ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre. La séparation avait été trop longue et trop douloureuse pour Mahna qui ne pouvait pas songer une seule seconde tourner le dos à celui qu'elle aimait tant. Quand il agissait d'une manière qui ne lui convenait pas, elle ne se gênait pas pour lui en faire. Elle était son garde-fou après tout. Elle était la lumière dans un monde devenu trop sombre pour lui. Elle ne le jugeait pas, mais ne le suivait pas aveuglément.

"C'est donc ton choix... J'en suis navré, Mahna."

Comment ça, son choix ? Comment ça, il en était navré ? C'était quoi ce cinéma ? Ne lui avait-il pas demandé d'avoir une entrevue avec elle et Lelouch pour pouvoir mettre les choses au point et faire éclater l'intolérable vérité afin que la jeune femme ouvre les yeux ? Etait-il donc en train de fuir parce qu'elle ne pouvait pas accepter d'abandonner celui qui était son tout pour lui ?

Quand elle sortit de ses pensées, Rollo s'était éloigné d'elle et elle ne l'avait même pas vu faire. Il ne lui fallu que peu de secondes pour comprendre qu'il avait osé utiliser son Geass sur elle et donc à se mettre en danger en faisant stopper les battements de son coeur. Elle écarquilla les yeux de surprise. La douleur gagna chaque parcelle de son corps alors qu'elle comprenait ce qui était en train de se passer.

"Tu as choisie Lelouch. Je ne sais pas si cela est un réel choix ou une manipulation typique de l'Empereur... Mais quoiqu'il en soit, il m'est dorénavant impossible de rester auprès de toi."

Son corps se mit à trembler alors qu'elle le voyait s'effacer une larme. Il était .... il était tellement triste ....

" Ce n'est pas un choix, Rollo. C'est ma vie ! Comment peux-tu me demander de choisir entre vous ? " demanda-t-elle d'une voix brisée par l'émotion. Elle ne pouvait pas. Leurs relations étaient bien trop différentes. Il était .... il était bien trop cruel de lui demander ça en lui faisant une sorte de chantage affectif. C'était cruel et puéril. Et il se disait ne plus être un enfant ? Mais il était un enfant !! Un enfant perdu qui pensait avoir perdu l'amour de celle qu'il aime le plus alors que c'était complètement faux.

"Adieu, Mahna. Nous nous reverrons peut être un jour..."

Les yeux de Mahna s'écarquillèrent au possible alors qu'elle avait l'impression que son coeur cessait de battre. C'était quoi cet adieu ? Adieu, ça signifiait ne plus jamais se revoir. C'était quoi ce cauchemar ?!!! Quand elle sentit qu'elle avait cessé de respirer, Rollo avait déjà quitté la pièce. La jeune femme n'eut pas besoin de faire connecter le moindre neurone. Ses jambes prirent la décision pour elle et elle se mit à courir à sa suite, repoussant les gardes qui avaient tenté de lui parler pour la garder en sécurité dans ses appartements. Mais Mahna était têtue et elle ne le laisserait pas partir ainsi.

Elle courut et le rattrapa rapidement alors qu'il venait de passer la porte, se dirigeant vers la cours.

" Rollo !!! " cria-t-elle à son attention avant de le rattraper et de l'attraper par le bras. Elle reprit son souffle une seconde après l'avoir tourné vers elle.

" Ecoute-moi bien mon ange, je n'ai pas l'intention de t'empêcher de partir. "

Les larmes ne coulaient plus et c'était un regard résolu qu'elle plantait dans les beaux yeux de son petit frère.

" Je t'aime, je t'ai tout de suite aimé. Quand on a fait connaissance à mon arrivée à l'Académie Ashford, je t'ai tout de suite aimé. Je voulais prendre soin de toi et te faire oublier pendant quelques heures ce que l'on te demandait de faire. Te veiller lorsque tu étais malade, te taquiner, t'entraîner en ville pour se promener ensemble, aller jusqu'à la plage pour laisser l'empreinte de nos pieds dans le sable, partager la même glace .... "

Elle se calma et son débit de paroles ralentit en même temps qu'elle reprenait son souffle et qu'elle se rapprochait de lui.

" Je n'oublierai jamais, jamais rien de tous ces moments. Mais je ne peux pas partir mon coeur. Je ne peux pas t'accompagner. Mais ne me dit pas adieu, Rollo. Je te l'ai dit, rien ne m'empêchera pas de te voir. Nous nous créerons de nouveaux souvenirs, je te le promets. "

Elle se pencha vers lui et déposa un baiser plein de tendresse et d'amour sur ses lèvres avant de lui sourire avec tristesse. Elle ne voulait pas le voir partir, mais elle n'avait pas le choix, n'est-ce pas ?

" Dis-moi seulement 'au revoir et à demain ...' s'il-te-plait. "

Parce qu'un adieu, c'était trop douloureux. Elle voulait qu'ils se revoient. Elle pouvait sortir du palais quand elle s'habillait en civile. Elle retirait la perruque qu'elle portait, elle se débarrassait de ses tenues de princesse et redevenait une jeune fille tout à fait banale qui se confondait dans la foule. Jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais eu de soucis et on ne l'avait jamais reconnu même en se promenant avec Suzaku en ville. Elle serait intransigeante. Il ne s'agirait pas d'un adieu ...

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Ven 9 Juil - 1:28

Elle n'avait pas l'intention de l'empêcher de partir mais elle s'accrochait à lui afin de le retenir? Décidément elle devenait totalement illogique. Il afficha aussitôt un air désespéré lorsqu'elle insista sur le fait qu'ils se reverraient. Elle ne faisait que se contredire... Alors qu'elle venait de lui dire qu'elle ne pouvait pas vivre éloignée de Lelouch ne serait-ce qu'une journée, elle haranguait maintenant qu'elle ferait tout pour le voir. Rollo posa une de ses mains sur son visage, appuyant légèrement au dessus de ses sinus comme pour soulager son esprit de cet afflux distordu d'informations. Alors que le jeune homme s'apprêtait à lui répondre Mahna l'embrassa à nouveau. Cela ne déclencha qu'un sentiment d'exaspération en lui... Alors qu'elle savait que ce genre de témoignage n'aurait pour effet que de le faire souffrir, elle poursuivait...

Il la regarda avec un air d'une neutralité impartial avant de lui faire lâcher son bras sans pour autant se montrer violent. Rollo chercha ses mots mais ne trouva rien à ajouter. Après tout, il avait l'impression qu'elle n'écoutait pas... Alors à quoi bon? Par respect envers elle le jeune homme se contenta de lui dire d'un ton calme.


"Cela deviendra un au revoir lorsque tu respecteras mes volontés. Tu agis comme Lelouch... Alors que je viens de te dire que je souffrais de votre relation et que je ne souhaite pas que tu m'embrasses sachant que ton cœur ne partage pas les mêmes envies que moi, tu recommences. N'écoutes tu donc jamais ce que je te dis? Tu ne peux pas prendre sans jamais rien donner en échange Mahna."

Il espérait qu'elle comprendrait dorénavant. Rollo resta silencieux un instant tout en la fixant avant de finalement détourner son regard, poursuivant sa route en silence. Cette dernière image de sa sœur resterait certainement gravée dans sa mémoire, celle d'une fille égoïste et incapable d'être rationnel. Elle n'avait plus toute sa raison, s'en rendait-elle au moins compte?

Le jeune homme ferma les yeux tout en poursuivant sa route, faisant un signe de main à Mahna sans pour autant la regarder. Ses larmes avaient cessées de couler. Curieusement, son cœur, lui, continuait de saigner. Mais la partie sombre de son âme qui refaisait son apparition peu à peu semblait effacer cette peine... Au final, son frère avait peut être raison. La voie du carnage était peut être la seule solution. Alors qu'il arrivait près de son Knightmare une dizaine de gardes s'interposèrent face à celui-ci. Rollo les regarda en silence avant de se tourner. Il pouvait apercevoir Mahna au loin, de dos. Il ne voulait pas qu'elle le voit utiliser son pouvoir. Son geass s'activa alors afin de figer l'ensemble des gardes. Il passa ensuite près d'eux afin de se placer aux commandes du Vincento. Une fois le Knightmare démarré son Geass se désactiva. Il activa le son avant de dire d'un ton calme.


"J'aimerai éviter de vous tuer pour partir... Ne vous interposez donc plus..."

Son regard était déterminé, il ne reviendrait pas en arrière. Peu importe les actions de sa sœur, il savait qu'elle n'était plus celle qu'il avait connu. Il ne voulait pas construire de nouveaux souvenirs, pas si ceux-ci étaient avec une fille soumise à Lelouch... Il activa donc les commandes de vol de son Knightmare afin de venir se placer auprès de Mahna. Rollo se pencha légèrement vers le micro puis dit d'un ton calme.

"Si tu me cherches, saches que je serais probablement là où tout a commencé..."


Sous entendu, il allait se rendre à l'académie Ashford. Pourquoi? Peut être pour trouver refuge et réfléchir? Il savait pertinemment que Lelouch n'utiliserait pas les grands moyens afin de le capturer en ces lieux. Ainsi il pourrait se servir de son Geass pour lui permettre de garder un ascendant sur ses ennemis si jamais une telle situation venait à se présenter. Si sa sœur l'aimait réellement, elle viendrait. Rollo avait décidé de croire que son esprit était peut être un peu trop confus pour qu'ils puissent s'entretenir en toute sérénité ce soir... C'était sa façon à lui de lui laisser du temps... C'est donc sur cette idée qu'il prit la direction de l'académie, espérant ne pas tomber sur une patrouille qui l'empêcherait de quitter la zone...
Revenir en haut Aller en bas
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Ven 9 Juil - 3:21

Mahna elle-même ne se reconnaissait plus. Depuis quand était-elle redevenue ainsi ? Elle savait que Lelouch n'y était pour rien. L' Empereur faisait son possible pour lui offrir une vie douce et prenait grand soin d'elle tout comme elle prenait grand soin de lui. Elle savait que Lelouch n'était pas la cause de son mal-être. Il était le seul élément stable de sa vie. Tout partait. Tout était en train de se briser. Aujourd'hui, Rollo décidait de disparaître de sa vie et demain, serait-ce le tour de Suzaku ? Lui aussi l'abandonnerait-il ? Etait-elle à ce point égoïste ? Sans aucun doute. Elle n'avait aucun droit de vouloir les garder auprès d'elle. Pourtant ...

Pourtant ...

Elle ressentit un pincement au coeur quand il dégagea son bras. Il n'avait pas apprécie son baiser. Pourtant, ce dernier avait eu la même saveur que le premier qu'elle lui avait offert dans les jardins, avant de savoir qu'il était amoureux d'elle. D'ailleurs, en lui annonçant cela, Rollo avait-il réellement cru un instant qu'elle lui retournerait ses sentiments et qu'elle partirait avec lui ? N'était-ce pas également cruel de sa part de la mettre ainsi devant le fait accompli et de lui reprocher de choisir Lelouch ? Ne savait-il donc pas combien elle avait été amoureuse de Suzaku, combien elle l'aimait encore et pourtant, elle avait choisi Lelouch. Alors était-ce possible un seul instant qu'elle ait pu suivre Rollo dans cet amour impossible ? Non. A ses yeux, il était son petit frère. Elle le chérissait de tout son coeur. Mais elle ne permettrait pas qu'il soit un barrage entre elle et celui qu'elle s'était choisi. Elle appartenait à Lelouch et Lelouch lui appartenait. Malgré tout l'amour qu'elle ressentait pour Rollo, il en serait toujours ainsi.

Toujours.

«  Cela deviendra un au revoir lorsque tu respecteras mes volontés. Tu agis comme Lelouch... Alors que je viens de te dire que je souffrais de votre relation et que je ne souhaite pas que tu m'embrasses sachant que ton coeur ne partage pas les mêmes envies que moi, tu recommences. N'écoutes-tu donc jamais ce que je te dis ? Tu ne peux pas prendre sans jamais rien donner en échange, Mahna. »

Mahna garda le silence, ses grands yeux bruns plongés dans ceux de son frère. C'était ainsi qu'il la voyait ? C'était donc cela qu'il croyait ? Quand il détourna les yeux, elle baissa les siens. Etait-il utile de répondre à cela ? Absolument pas. Que répondre de toute façon ? Elle l'aimait. Elle le lui avait dit. Elle n'avait rien d'autre à dire. Il avait décidé de fuir, de partir loin d'elle. Elle n'avait aucune intention de le faire souffrir, cependant, croyait-il qu'elle n'était pas en train de souffrir également ? Si son coeur saignait, celui de Mahna saignait également. Ils avaient toujours partagé un lien fort tous les deux, et elle ne pouvait pas imaginer qu'ils ne partageraient plus rien ... comme si ... comme si Rollo avait cessé de vivre .... comme si Rollo avait cessé de l'aimer ...

Des larmes silencieuses roulèrent sur ses joues et la jeune femme se laissa choir sur le sol, à genoux, se moquant bien de tâcher ses luxueux vêtements. Tout ce qu'elle voyait, c'était la silhouette de Rollo s'éloigner d'elle. Elle aurait pu le rattraper encore une fois mais elle savait au fond d'elle que ça ne ferait qu'empirer les choses. De plus, son corps refusait de bouger. Elle avait l'impression de ne plus être capable de respirer. Elle avait l'impression qu'on venait de la priver d'oxygène tant la brûlure était grande. Elle se sentit sombrer et l'image de Lelouch se dessina dans son esprit.

Lelouch ...

Elle devait se raccrocher à lui pour ne pas sombrer. Elle prit une grande inspiration, avalant l'air qui lui avait manqué alors qu'elle entendait derrière elle le bruit caractéristique d'un Knightmare. Elle n'eut pas peur quand il se posa à ses côtés et ne tourna même pas le visage pour observer Rollo installer dans le cockpit. Elle se contenta de fixer droit devant elle alors qu'elle entendait sa voix.

« Si tu me cherches, sache que je serai probablement là où tout a commencé ... »

Ashford ...

Tout avait commencé là-bas. Elle tourna la tête pour croiser son regard un court instant. Les yeux déterminés de Rollo purent contempler la détermination jumelle dans ceux de sa soeur. Si c'était une invitation, elle l'acceptait. Ils n'en finiraient pas ainsi. Ce n'était pas la fin.

Elle détourna les yeux quand elle fut entourée des gardes qui voulaient protéger leur Impératrice. Elle donna l'ordre de le laisser partir et Rollo la quitta, laissant un trou béant dans le coeur de la jeune femme.

- Your Highness, êtes-vous blessée ?

Mahna leva la tête vers l'un des gardes qui semblait affolé. Les autres restaient autour d'elle pour créer un cocon protecteur autour d'elle. Elle était en piteux état. Son visage était ravagé de larmes et elle tremblait de tout son corps.

«  Faites .... »

Sa voix tremblait et elle ne parvenait pas à s'exprimer sans que sa voix ne déraille. Elle porta une main à son visage, pour étouffer ses sanglots qui se précipitaient dans sa gorge.

« Lelouch ... faites quérir l' Empereur ... je vous prie ... » parvint-elle à dire alors que personne n'osait la bouger. Deux des gardes partirent en courant chercher l' Empereur, se demandant ce qui venait de se passer. N'était-ce pas le Knight Rollo qui venait de fuir avec son Knightmare ? Avait-il blessé l' Impératrice ? Avait-il trahi le royaume ?

Epuisée, fragilisée, Mahna tenta de garder bonne figure mais les larmes affluaient sans qu'elle ne puisse les retenir. Pourquoi cette histoire avait-elle un goût de fin ?

_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Ven 9 Juil - 15:09

Sa marche est précipitée, alors qu’il essaye d’arrêter ses pensées dispersées. Ou plutôt alors qu’il essayait d’oublier les battements désordonnés de son cœur et l’afflux brûlant de la haine qui semblait emporter toute chose cohérente. Les mots semblaient se bousculer dans sa tête, pour une danse cruelle et violente qui ne lui laisse comme alternative que celle de partir la retrouver, de voir de lui-même la situation. Rollo. Mahna. Il ne savait pas, ne savait plus. Ce message, d’abord. Comme un adieu, une fin. Il avait cru qu’ils partaient. Tous les deux. Qu’ils l’abandonnaient ? Certainement. Le sentiment âpre et amer de la trahison l’étreignait, alors qu’il revoyait le visage souriant de sa sœur, de son épouse. Voulait-elle vraiment le laisser ? Y avait-il du regret dans ses paroles ? Il ne voulait pas. Pas voir la déception sur son visage, pas voir son dos tourné, sa route qui se séparait de la sienne. Il se dépêchait, pourtant. Parce que plus que la crainte, la peur qui annihilait toute logique, il voulait voir qu’elle allait bien.

Les gardes l’avaient trouvé impassible et froid, cachant sous son mépris les doutes d’un message bien funeste. Mais alors qu’il se croyait préparé à tout, alors qu’il pensait ne plus pouvoir ressentir la morsure glacée de l’inquiétude, la demande de l’Impératrice l’en empêchait. Parce que cela signifiait qu’elle était encore là. Pour combien de temps encore ? Combien de temps serait-elle capable d’endurer la guerre, les mensonges ? Combien de temps pouvait-il encore espérer qu’elle l’aime, avant qu’elle ne se détourne de lui, pour trouver le bonheur dans d’autres bras et la paix dans d’autres lieux ? C’était presque malsain, viscéral. Il avait besoin d’elle. Il ne pouvait pas la laisser partir. Leur bonheur pouvait être brisé, si c’était le prix à payer pour la garder à ses côtés. C’était davantage que le caprice d’un enfant. C’était la certitude d’un homme qui était sur de ne plus pouvoir continuer sa route sans elle. Alors son pas se faisait plus rapide, plus sur. Son souffle pouvait bien manquer, son cœur pouvait bien éclater dans sa poitrine. Il fallait seulement qu’il la voie, qu’il lui parle.

- Alisha.

Le murmure était sorti, tout seul, alors qu’il s’approchait d’elle. Un seul mouvement avait suffi pour que les gardes les laissent, s’inclinant, les yeux écarlates. Il porte la main pâle de sa sœur à ses lèvres, inquiet. Ses gestes sont doux et mesurés quand il dégage les cheveux bruns de son visage, pour observer ses joues ravagées par les larmes. L’inquiétude, la haine semblaient déferler dans on corps comme un torrent brûlant. C’était de sa faute. Il le savait. Celui qui s’était enfui, qui les avait tous abandonnés, sans autre cadeau d’adieu qu’un cœur brisé. Les yeux violets brillent d’une contrariété et d’une colère mal contenue. La vague de la vengeance semblait le submerger tout entier. Mais… Pas maintenant. Plus tard, plus tard. Il n’avait aucun espoir de retrouver Rollo maintenant, plus de chance de mettre fin à sa vie misérable. Ce qui comptait, c’était Mahna. Prendre soin d’elle et réparer les erreurs qu’il a pu faire, qu’ils ont pu faire.

Ses bras se referment autour du corps frêle, alors qu’il la serre contre lui dans une étreinte au parfum d’amertume et de désespoir. Il voudrait pouvoir la protéger, faire en sorte que ses larmes n’aient pas coulé. Il voudrait pouvoir lui rendre son sourire d’avant, effacer les évènements qui l’ont obligée à être cette silhouette fragile et perdue contre lui. Pourtant, il ne peut pas encore lui accorder le répit qu’elle mérite. Les non-dits n’ont pas leur place entre eux. Il sait que s’il panse un peu ses plaies, s’il arrive à faire arrêter ses tremblements, la souffrance sera de nouveau là. Parce qu’il sait que quelque chose à changé. Non pas entre peu. Peut-être pour elle. Parce qu’elle a tant sacrifié pour lui, parce qu’elle a tout laissé pour lui. Il a peur qu’elle ne regrette, qu’elle rebrousse chemin. Il la sait forte. Il la sait aussi fragile et troublée. Parce qu’il a beau lui offrir tout ce qui est en son pouvoir, il sait qu’il n’est pas capable de réaliser tous ses rêves. Parce qu’il a beau savoir que leur bonheur n’a rien de factice, il sait qu’il n’en est pas pour autant complet. Parce que ces réalisations, ces mots… Ils devront bien arriver à cette situation, à ces blessures. Peut-être pour mieux avancer, peut-être pour mieux reculer.

- Je croyais… Je pensais que tu partais. Tu…


Sa voix est douloureuse de doutes et de remords. Comme si les battements irréfrénables de son cœur pouvaient s’envoler par ses lèvres entrouvertes pour qu’elle sente le trouble qui s’emparait de lui, la peine, le regret d’avoir cru qu’elle s’éloignait, qu’il la perdait. Alors sa prise se raffermit sur son corps, comme s’il cherchait à la garder près de lui, comme s’il voulait ne pas lâcher prise sur elle. Ce qui est le cas, bien sur. Comment pourrait-il en être autrement ? Le pas qu’ils doivent franchir, il se sent la force de l’amorcer. Mais il a encore besoin d’elle. Parce que seul, il n’y arrivera pas. Il a besoin de la rassurer, de se rassurer. De savoir qu’ils sont toujours là, tous les deux, comme avant. Peut-être écorchés, le cœur en lambeaux, mais toujours ensemble, unis dans les trahisons comme dans les moments de joie.

Il devrait la rassurer, à ce moment. Lui dire que tout ira bien. Peut-être même que le départ de Rollo n’est rien ? Mais il n’y arrivera pas. Il ne veut pas mentir. Pas devant elle. Il est certain qu’elle a compris. Que la trahison restera ancrée en lui, comme une marque indélébile dont même sa douceur ne viendra pas à bout. Alors il se contente de la serrer dans ses bras. Pour préserver encore ce qu’il peut rester de son cœur brisé.

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahna vi Britannia
♥ Admin | Impératrice ♥
♥ Admin | Impératrice ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 98
Date d'inscription : 12/05/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Impératrice
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Ven 9 Juil - 16:20

Lelouch ... Elle avait besoin de lui. Maintenant. Pour réussir à se raccrocher à la réalité, elle avait besoin de son époux. Rollo les avait trahi. Rollo avait décidé de partir, de se lever contre l' Empereur. De se lever contre elle ... N'était-ce pas là la réaction capricieuse d'un gosse qui avait été repoussé ? Il y avait sans doute un peu de cela. Malgré tout, Mahna savait que Rollo réfléchissait à cela depuis bien longtemps. Ce détail n'avait été que la raison adéquate pour lui pour fuir. Il s'était servi de ses sentiments pour elle pour partir en lui reprochant son égoïsme. N'était-ce donc pas lui l'égoïste ? Il l'avait mis devant le fait accompli, lui avait jeté ses sentiments à la figure et lui avait demandé de le suivre, de faire un choix. N'était-ce pas lui l'égoïste ?

Des sanglots déchirants lui échappèrent alors que tout son corps était secoué par sa douleur.

Vite ... Lelouch .... Avant que je ne sombre dans un monde de ténèbres ...

Les pas précipités de son époux résonnèrent et la jeune femme leva les yeux. Il était là, inquiet, en colère, tout se mélangeait dans ses yeux violets. Elle murmura silencieusement son prénom alors qu'il murmurait le sien. Agenouillée sur le sol, elle était incapable de bouger. Elle ne parvint qu'à tendre la main vers lui alors qu'il la rejoignait pour la lui prendre, portant sa main tremblante à ses lèvres. Elle sent son souffle chaud et précipité sur ses doigts, elle sent la chaleur de sa main sur la sienne, une chaleur brûlante qui se propage dans son bras, gagnant son corps tout entier.

Mais ce n'était pas suffisant. Pas assez .... Cette main qui dégage ses longs cheveux, ce long frisson qui parcourt tout son être, ce n'est pas assez. Là, maintenant, elle souhaiterait mourir étouffée dans ses bras. Elle voulait mourir d'être aussi faible et inutile.

Ses bras se refermèrent enfin autour d'elle et elle se sentit enfin vivante. Elle sentait son odeur qui la rassurait tant, elle reconnaissait la prise de ses bras sur elle, elle reconnaissait les battements de son coeur. Elle leva ses bras frêles et tremblants pour s'agripper à lui, froissant entre ses doigts la veste blanche qu'il portait sur ses vêtements impériaux. Sa propre robe était dans un sale état mais elle s'en moquait totalement. Elle se moquait de tout en ce moment. Seul comptait cet homme qui l'étreignait avec besoin.

Rollo pourrait penser ce qu'il voulait, il ne serait jamais en mesure de comprendre ce qu'ils ressentaient l'un envers l'autre. Il ne serait jamais en mesure de pouvoir saisir ce lien qui les unissait. Ils étaient au-dessus de toute relation cohérente. Bien plus que des frère et soeur, bien plus que des amants, bien plus que de l'amour. Ils étaient des âmes-soeurs. Ils étaient en constant besoin l'un de l'autre.

" Lelouch .... " sanglota-t-elle en se serrant contre lui, voulant qu'il la serre avec force contre son corps, qu'il l'aspire en lui, qu'il la garde en sécurité tout contre son coeur. Elle s'en voulait tellement. Elle ressentait la peur et l'inquiétude de son époux. Elle ressentait sa colère. Elle s'en voulait d'avoir presque réussi à douter de lui à cause des propos de son petit frère. Elle s'en voulait. Elle n'aimait pas moins Rollo. Elle l'aimait toujours de tout son coeur et elle se sentait détruite de l'avoir vu partir ainsi, sans être capable de trouver les bons mots pour le retenir. Elle avait le coeur brisé.

- Je croyais… Je pensais que tu partais. Tu…

Il raffermit sa prise sur elle, la serrant avec besoin. Il était son tout. Il n'y avait que lui qui comptait à ce point et elle ne permettrait jamais qu'on cherche à s'en prendre à lui. Elle tuerait pour lui. Elle se sacrifierait pour lui. Et elle savait qu'il en était de même avec Lelouch. Elle savait pertinemment qu'il ne laisserait jamais qui que ce soit lui faire du mal et qu'il pourrait se sacrifier sans regret pour la garder en vie. Mais une vie sans lui serait bien trop douloureuse. Elle avait trop longtemps vécu en étant séparée de son âme-soeur. Elle ne voulait que sa présence. Et le doute et la crainte qui avaient réussi à se répandre dans le coeur de Lelouch lui fit lever les yeux pour le regarder alors qu'ils s'étreignaient étroitement.

" Jamais .... je ne partirai jamais loin de toi.... " assura-t-elle d'une voix douloureuse en voyant à quel point il avait craint de la perdre. Non, jamais elle ne serait partie en lui laissant une impression d'abandon. Jamais. Ses doigts encore tremblants se perdirent dans ses cheveux sombres et elle gagna ses lèvres pour un baiser empli de passion, de désespoir et d'amour. Elle n'était qu'à lui. Elle lui appartenait. Même si son coeur saignait parce qu'elle avait la sensation de perdre Rollo, elle ne regretterait jamais son choix. Elle appartenait à Lelouch. Et tout n'était pas fini avec son petit frère. Cependant, pour le moment, seul Lelouch comptait à ses yeux. Elle voulait oublier. Elle voulait se perdre dans ses bras pour effacer cette douleur. Juste un moment ....


_________________



Spoiler:
 


arigatou, Rika ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/thegafael
Lelouch vi Britannia
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
{ ~ ♦ ~ Admin + Empereur + Futur Tyran? ~ ♦ ~ }
avatar

Féminin Nombre de messages : 3009
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2009

Carte d'identité
Grade/Niveau: Empereur
Points de prestige:
0/0  (0/0)
Points de prestige à distribuer:
666/0  (666/0)

MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   Sam 10 Juil - 21:53

L’incertitude s’estompe, doucement, alors qu’il la serre contre lui. Le rythme fou de son corps se calme peu à peu quand il sent sa respiration se calmer et ses sanglots perdre leur douloureuse puissance. La haine s’évapore peu à peu de son esprit confus et perdu, alors que le seul besoin de savoir qu’elle est toujours là, qu’elle ne l’abandonne pas, le déchire encore. Ses paroles le réconfortent, comme un baume sur la plaie à vif d’un départ encore sanglant dans sa mémoire. L’amertume de la peur et des regrets s’efface pour laisser sa place, lumineuse, à la tendresse cachée sous le masque impassible et fermé à un monde qu’il aurait pourtant voulu protéger. Son baiser est fièvre et passion, désespoir et amour. Il la serre contre lui, encore, comme s’il voulait fondre son corps dans le sien. Pour s’assurer que nulle séparation n’est possible, pour être certain qu’elle ne sera qu’à lui, encore, toujours. Ses mains tremblantes se glissent dans les cheveux bruns, calmes et doux. Pour apaiser, calmer, alors qu’il lui offre tout son amour dans un baiser au goût d’amertume.

Il se perd, petit à petit. Les idéaux, les notions stupides disparaissent dans sa tête pour ne laisser que le lien fort et éternel d’un amour d’enfant qui a su garder sa solidité dans un monde rempli de pourriture et d’hypocrisie. Peut-être leur candeur passée a-t-elle laissé place à un sentiment moins innocent. Peut-être ne retrouveront-ils jamais le goût de leurs premiers baisers, jeux enfantins. Mais son corps fragile entre ses bras, sa respiration saccadée qui se mêle à la sienne… Il sait qu’il ne perdra rien au change, si ce n’est gagner un bonheur qu’il ne mérite pas à chaque seconde de vie auprès d’elle.

Sa main dégage les mèches chocolat du front de son épouse, alors qu’il pose un regard inquiet sur son visage tourmenté. Tout ce qu’il peut deviner, peut voir dans les orbes chaleureuses le remplit de haine et d’angoisse. Il laisse pourtant au loin les sentiments amers qui se diffusent dans ses veines pour ne laisser place qu’à une douceur qu’il se doit de lui offrir. Parce qu’elle a besoin de lui. Maintenant plus que jamais. Ils sont liés, âmes sœurs ne pouvant vivre séparés. Sa souffrance est la sienne et la simple idée de la laisser seule, livrée à elle-même, fait frissonner son corps déjà meurtri. Il embrasse doucement son front, ses joues, ses cheveux, son visage entier, comme s’il espérait que ses baisers sauraient faire partir le goût des larmes qu’elle a versées. Il s’en veut, vaguement, confusément. C’est lui qu’elle a choisi. C’est pour lui qu’elle a tout sacrifié, tout abandonné. Il avait espéré qu’elle saurait être heureuse. Pourtant, c’est bien dans une prison dorée qu’il l’a enfermée. L’obligeant à renier ce qu’elle aimait et à abandonner un amour tué dans l’œuf. La jalousie a beau le consumer, il sait qu’il est le démon qui fera de sa vie un cauchemar. Parce qu’il la retient auprès de lui, sans échappatoire possible. Prisonnière consentante qui est liée par des sentiments pourtant sincères. Il est un bourreau des plus aimants, qui l’a enfermée sans le vouloir dans un monde où elle perd peu à peu tout ce à quoi elle tient. L’arracher à ses rêves, à un passé qu’elle a construit alors qu’elle était enfin libre…

Les remords le submergent, comme une vague déferlante qui annihile sur son passage la douce assurance d’un avenir rempli de bonheur. Il ne la laissera pas, pourtant. Alisha. Mahna. Une seule et même personne. Il peut encore espérer voir son sourire, entendre son rire. Même si les séparations se fondent dans la masse des trahisons, des coups d’états et des guerres, il sait que tant qu’il pourra lui offrir son amour, elle aura une raison de ne pas l’abandonner.

- Je suis désolé. Désolé…

Le mot défile dans son esprit trop lucide, trop ouvert sur une souffrance qu’il ne peut encore voir. Qu’il ne veut pas voir. Il voudrait fermer les yeux, pour oublier simplement la déchirure, douleur lancinante et cruelle, de ses sentiments qui lui rappellent douloureusement ses actes. Il attrape de nouveau la main fine entre ses mains, pour la poser sur son cœur palpitant. Comme une promesse implicite, un aveu silencieux. Pour qu’elle comprenne qu’il sera là, aussi monstrueux et avilissant qu’il puisse paraître. Que rien ne changera, malgré le temps, leur position, le pouvoir, tout.

Il ne sait pas quoi lui dire, pour la rassurer. Il ne se sent pas le cœur à faire de compromis et à oublier la haine farouche qui embrase son esprit. Mais il sera prêt à fermer les yeux, un moment. Avant que la tempête ne reparte et détruise tout sur son passage. Pour que reste, au milieu du sang, des cadavres, de la haine, de la guerre, la promesse de leur futur et de leurs vies entrelacées.

_________________



Dis-moi, Invité... Sais-tu qui je suis réellement ?

Merci mon ex-future-belle-filleuh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'abri dans un cocon [Rollo ♥]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» L'abri 108
» [Théorie] Le rôle des légendaires dans la création du monde Pokémon
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass / Lycée Ashford :: RPG :: Britannia :: Villa impériale d'Aries-
Sauter vers: